Le best of tatouage 2016 par Open Minded

Ce qu’on a kiffé en 2016

Pietro Seda

Ce tatoueur italien basé à Milan dessine avec brio, et excelle particulièrement dans l’art du portrait, qu’il se plait à distordre pour lui donner un aspect « glitch », ou à rendre complètement surréaliste, comme en témoignent certains de ses tattoos qui frôlent le monde artistique du peintre belge Magritte.

tatouage

 

Thieves of Tower 

Sur les jambes, bras ou mains, Thieves of Tower tatoue de véritables oeuvres d’arts. Le duo d’artistes Houston et Dagny, basé à San Francisco, élève le body art au niveau supérieur. Ne se contentant pas d’une minuscule pièce sur la peau, ils voient plus grands avec leurs gigantesques tatouages à l’encre noire et bien prononcée. De style baroque, leurs oeuvres sont des toiles où architecture et paysage s’entremêlent en une symétrie exceptionnelle sur deux parties du corps. Un travail unique et impressionnant !

tatouage

 

Marie Roura 

Son travail, principalement en noir et gris, est très graphique, avec des traits fins, élégants, et très travaillés en une infinité de détails. Les tatouages épurés, véritables bijoux de peau, ont attrait à la mythologie et symbolique mystique. Un travail d’orfèvre sur la peau.

tatouage

 

Chaim Machlev

Tatoueur et artiste, sa réputation n’est plus à faire…avec une liste d’attente longue de plus d’un an pour se faire piquer par le grand master. Chaim Machlev allie avec minutie des formes minimalistes à des mandalasqu’il apprécie pour leur caractéristique spirituelle. Et dernièrement, c’est une presque excellente (pour ne pas dire parfaite) série de tatouages réalisés juste au dessus du sexe de femmes qu’il vient de sortir.

tatouage

 

 

Lluis Figueras

À Barcelone, le salon de tatouage StaDemonia travaille avec un petit gars du nom de Lluis Figueras. On ne peut pas dire qu’il a vraiment un style de prédilection, car les pièces qu’il réalise sont aussi diversifiées que parfaitement propres.

À LIRE :   Tatouage et expressionnisme teinté de noir et de blanc.
tatouage

 

Faustlink

Accro au crayon et au dessin, Faustine ou Faustlink est devenue tatoueuse depuis 2012. Elle manie aussi bien l’humour et les subtilités de langue française que l’encre noire et le tracé représentant des femmes, bestioles ou versions hybrides. Son travail ? Elle le définit dans une interview ainsi : « Je fous du old school, de la gravure, des blagues, de l’amour et beaucoup de douleur dans un mixeur, ensuite je vomis tout ça sur la peau de mes clients.”

tatouage

 

Sad Amish

Sad Amish est un tatoueur français qui bosse à Bordeaux. Son style bien particulier et reconnaissable à pour principale caractéristique d’être osé et pour le moins culotté ! Des lignes nettes, précises, sans bavures et fortes se dessinent au fil du tatouage sur le corps des tatoués pour dessiner les contours de jeunes femmes dans des positions suggestives. Le plaisir physique est montré sans détours, au travers de scènes monochromes pensées avec amour du sexe et de la femme.

tatouage

 

Lisa Orth  

Reconnue dans la sphère musicale à Seattle, en tant que DJ, Lisa Orth a déménagé à Los Angeles et est maintenant tatoueuse. Elle a créé le logo de Nirvana et cette police reconnaissable entre mille, apparaissant sur l’album Bleach. Côté tatouages, elle ne dessine que des pièces originales, s’inspirant de la nature.

tatouage

 

Pony Reinhardt

Pony Reinhardt est une artiste américaine, pour qui l’illustration doit avoir pour support la peau. Les tatouages qu’elle réalise témoignent d’un univers assez impressionnant, et bien à elle, entre représentations mystiques et figures de la nature.

tatouage