Entre ombrages et textures, les tatouages de L’Oiseau prennent vie