Le système de notes à la Black Mirror va devenir obligatoire.

En Chine, depuis 2014, la réalité a dépassé la fiction

chine

En vous en parlait récemment, l’épisode « Nosedive » de la saison 3 de Black Mirror est devenu réalité aux Etats Unis avec l’application Crédo. Si aux là-bas, l’idée a plus fait polémique qu’autre chose, en Chine, c’est une autre histoire.

Depuis 2014, le gouvernement propose aux habitants de tester volontairement un nouveau système qui rassemble vos données personnelles pour établir une note de confiance sociale. Plusieurs sociétés privées ont donc créé des bases de données de crédits qui compilent un certain nombre d’informations sur les individus. Un algorithme qui contient plusieurs facteurs clés : votre gestion des crédits, votre personnalité, vos comportements et préférences – opinions politiques, qu’est-ce que vous achetez le plus souvent, si vous pratiquez une activité sportive – vos relations amis, relations amoureuses ..

Cette note globale permettra ensuite à plusieurs entreprises, institutions, réseaux, ou encore banques de déterminer vos droits et bénéfices. Cela pourrait vous permettre par exemple, de pouvoir louer une voiture sans laisser de dépôt, d’être éligible à des prêts bancaires aux taux privilégiés etc.. Certains sites de rencontres proposent même de rajouter votre note sur votre profil, comme gage de confiance.

chine

Une manière d’inciter les individus indignes de confiance à se conformer à ce que les autres membres considèrent comme bon. Un chantage angoissant qui félicite et favorise les « bons élèves » et punit sévèrement les mauvais avec de lourdes pénalités. En 2015, le gouvernement les avait d’ailleurs listées pour finir de vous dissuader de casser cette confiance sociale en critiquant par exemple la politique locale ou en ne remboursant pas rigoureusement votre prêt. Voilà un extrait de cette liste :

Vous pouvez perdre l’accès à la sécurité sociale, vous serez fouillé plus en profondeur lors du passage à travers des douanes chinoises, vous serez exclu des postes de haut niveau dans le secteur de l’alimentation et de la médecine, vous n’obtiendrez pas de lit dans les trains de nuit, vous serez exclu des hôtels et restaurants plus étoilés, vos enfants ne seront pas admis dans des écoles privées plus chères..

Ça fait quand même carrément flipper.

Dernier coup de massue, dans une vidéo publiée le 3 novembre dernier par Refinery29 on nous annonçait que d’ici à 2020, ce système allait devenir obligatoire, pour tout le monde en Chine. 

chine

SOURCES : Rafinery29 / Business Insider