As-tu une Resting Bitch Face sans le vouloir ?

Faire la gueule sans le vouloir !

On la croise, et pense automatiquement qu’elle nous juge, fait la moue et nous fusille de son regard noir. En réalité, la personne nous croise tout à fait normalement et son expression pourtant neutre s’apparente à une Resting Bitch Face. Non, les femmes et hommes ne tirent pas la gueule ni ne jouent à la diva, leur RBF n’est autre que leur visage détendu et neutre.

Resting Bitch Face Resting Bitch Face

Jason Rogers et Abbe Macbeth, du centre Noldus des technolies de l’information,  ont mis en place un programme analysant 10 000 photographies de personnes et leurs expressions, pouvant répondre à la grande question « Pourquoi certain visages sont perçus comme dénués d’expressions alors que d’autres sont perçus comme rébarbatifs, sans qu’on ne puisse l’expliquer ? Quel est exactement le critère qui nous pousse à qualifier une expression neutre en apparence de resting bitch face ?»Surprise, toutes les photos ont un point commun, elles compilent des visages où se reflètent un sentiment de mépris.

À LIRE :   Estime un prix comme Copé sur Twitter
Resting Bitch Face Resting Bitch Face resting bitch face

Si la Resting Bitch Face est souvent associée aux femmes, elle est pourtant mixte, mais plus facilement observable chez le sexe féminin pour qui l’injonction sociale à sourire est malheureusement plus forte.

Resting Bitch Face