Rien de mieux qu’un barbecue à condition de suivre quelques règles

Tu as attendu tout l’hiver le moment du barbecue, alors ne te rate pas.

@pixabay

Un bon barbecue c’est la vie. Tu le sais, pourtant parfois ça dérape. On s’est dit que quelques conseils nés d’expériences apocalyptiques pourraient te servir.

En premier lieu, il y a toujours dans tes potes, le pro absolu du barbecue, celui qui va te l’allumer en deux secondes et dont la cuisson des viandes, merguez, chipo, poivrons et que sais-je encore n’a plus de secret. ATTENTION. Méfies toi. Il faut impérativement le tester sous tous les angles et t’assurer que ce n’est pas le pire du pire du barbecue.

Ensuite et là c’est obligatoire, même si ça peut être marrant, ton pote qui a chargé à l’apéro et qui décide de prendre les choses en main. En général ça fini en larme et bouffe carbonisée etc…..

Sur ces quelques conseils élémentaires, une autre chose importante. Si parmi tous tes potes tu en a un qui maitrise, laisse le faire….. Tu ne pourras que mieux profiter de l’apéro et du repas. Bien sûr, tu iras régulièrement lui demander si il a besoin d’un coup de main ou de quelque chose, mais la réponse est en générale invariable : « Non, c’est bon, je maîtrise ».

Et en plus en partant tout le monde te remerciera. Je sais c’est un peu bâtard.

@pixabay

Passons aux considérations de haute technicité.

La règle absolue. S’assurer d’avoir un barbecue, du charbon de bois et un allume barbecue. C’est con mais utile.

Une fois ceci vérifié, l’installation. Prend en compte le sens du vent avant de l’installer afin d’éviter d’enfumer et de prendre l’apéro sous les volutes de charbon de bois. Éloigne toi des arbres et de la végétation et de préférence sur un sol stable (en précaution de ton pote bourré entre-autre).

Une fois ceci fait allume le barbecue. Petit truc, le temps que ça chauffe ça peut prendre un peu de temps, donc anticipe un peu et profite de l’apéro.

Mais avant de passer à la cuisson, l’étape la plus importante est la préparation. Cette dernière peut se faire la veille pour les marinades dans le cas de viandes blanches. Pour la viande rouge, il faut la sortir du frigo et la laisser à température ambiante avant de la cuire. De cette façon, elle va se détendre et s’assouplir. Ne la laisse pas sortie du frigo tout l’après-midi, mais d’une à deux heures c’est bon. De même une fois cuite laisse reposer un peu.

À LIRE :   Le Burning Man c'est fini : Retour en images sur une édition de folie !

Qui dit barbecue, dit aliments. Si tu vois la méga promo sur un stock de merguez, genre une achetée, une gratuite, tu évites. La réussite du BBQ passe par des produits de bonne qualité. Si tu es malin tu délègues à tes potes les boissons et tu t’occupes des aliments.

Passons au choses sérieuses. La cuisson. Avant de mettre vos viandes ou légumes sur la grille, pensez à la huiler légèrement : cela empêchera les aliments de coller. De même pour une côte de bœuf, tu peux la huiler aussi.  Avant d’officier, tu vérifies qu’aucun intrus ne vienne te pourrir la vie dans ce moment si crucial de ta vie.

Pour la viande rouge : la chaleur doit être vivre et brève pour une cuisson saignante. Le bœuf se sale en fin et non en début de cuisson. Il se cuit à feu vif. N’oublie pas les herbes de Provence hein.

@pixabay

Pour la viande blanche : relève la grille pour une cuisson plus douce. Le poulet, la dinde se préparent à feu moyen.

Pour les saucisses/merguez : contrairement aux idées reçues, ne les pique pas malheureux, tu vas les dessécher.

Oriente toutes les pièces dans le même sens, en diagonale par rapport aux lignes de la grille. Et place au centre les viandes les plus longues à cuire !

@pixabay

Quelques petits trucs :

on ne verse pas d’alcool fort sur le barbecue « pour aller plus vite ».

Si tu souffles sur les braises, pense à enlever la grille.

Utilise un ustensile non conducteur de chaleur.

Évite de remuer les brochettes à tout-va, cela les dessèche et leur fait perdre en saveur.

Dernière recommandation. Nettoie ta grille après utilisation. J’ai un faible pour la brosse en fer.

Si avec tout ça tu n’as pas réussi à passer un bon moment, tu n’as plus qu’à recruter ton pote pro du barbecue.