Bamao Yendé, le fédérateur du boukan

Bamao Yendé, 100% fun 100% faya

A l’approche de notre petite sauterie Tropical Club, on vous a parlé récemment de Glitter; focus cette fois-ci sur un des djs phares de la scène française, notre Bamao Yendé national ! Il nous fera le plaisir de jouer sous son alias 55 shades of love, garanti 200% chaleur.

William Essef est le fondateur tout droit venu du 95 qui se cache derrière le label Boukan Records. Le concept est de fédérer les artistes aux influences, dancehall, rnb, hip-hop sous une même bannière : la fédération du boukan. Ensemble, ils répandent la chaleur un peu partout en France, et au-delà des frontières.

La force de Bamao Yendé réside dans cette vision décomplexée de la musique : il s’affranchit de tous les carcans, nous faisant voyager en mêlant afro house, uk garage, bass music… Dans un univers visuel toujours très fort, il s’impose avec une esthétique personnelle à travers ses différents clips, ou ses expérimentations capillaires et stylistiques qui ne sont pas des moindres.

À LIRE :   Tomas More / December

D’ailleurs, il a aussi monté aux côtés de ses deux acolytes Mag et Dourane le boys band Nyoko Bokbae, dont on vous laisse découvrir le premier track ci-dessous.

 

On accueille donc Bamao Yendé au Sacré au côté de Glitter, Manaré, Pinky Blinders et Gramophiles le 3 octobre. N’oubliez pas que chaque date est l’occasion de découvrir ou ré-découvrir des facettes de la culture Tropical.

Cette fois on s’associe avec Bacardí pour un before Cocktail Club, à base de Caribbean Mule et Cuatro Mai Tai dès 21h00 dans le disco bar du Sacré. Venez apprendre et préparer votre cocktail sous l’œil avisé des bartenders du Sacré !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.