Quand Banksy trolle le marché du street art

Un joli pied de nez au marché de l’art, adjugé vendu ! 

Le street art, comme tous les courants d’art, est devenu une industrie très cotée qui se côtoie lors d’expositions petit fours et de ventes aux enchères d’oeuvres atteignant des sommes faramineuses. Un des plus célèbres street artistes, Banksy, fait partie intégrante, malgré lui, de ce juteux business à chaque toile vendue. Mais coup de théâtre lors d’une vente aux enchères chez Sotheby’s, Banksy a agi d’une main de maître en piégeant une de ses oeuvres face à une foule ébahie. 

Banksy

Alors que son oeuvre Girl with balloon venait tout juste d’être adjugée pour un peu plus d’un million d’euros, l’oeuvre a glissée de son cadre pour s’auto-détruire en lamelles. L’acte a bien sûr été revendiqué par le farceur lui-même, Banksy, qui avait planifié la destruction de l’oeuvre depuis des années, au cas où si le dessin serait justement mis aux enchères. Pour l’heure, aucune information supplémentaire ne peut expliquer le déclenchement du mécanisme. Banksy pourra au moins se targuer de cette grande première dans l’histoire de l’art, d’une oeuvre qui se déchiquette automatiquement après le coup de marteau. Mais selon un expert, le dessin pourrait justement avoir pris encore plus de valeur…On attend avec impatience une nouvelle action de l’artiste de l’ombre pour conjurer le sort.

À LIRE :   Quand le street art s'empare du tramway de Hong Kong
Banksy

Publicités