Un road trip hors des sentiers battus dans le sud du Japon

L’île de Kyushu, un écrin de nature

Lors de ma seconde pérégrination en territoires japonaises, je suis partie en quête de nature luxuriante et d’authenticité. Mon choix s’est portée sur Kyushu, une île subtropicale du sud du Japon, réputée pour sa beauté.  

Japon
© Solenn Cordroc’h

Après avoir acheté en amont sur internet sur le site JR pass, donnant un accès illimité aux trains, me voilà prête à explorer l’époustouflante île de Kyushu entre forêt, montagne et volcan.

Yakushima

Après une traversée de quatre heures en ferry, l’île de Yakushima apparaît dans le brouillard et dévoile déjà toute sa beauté mystique. Célèbre pour sa nature dense, qui a notamment inspiré Hayao Miyazaki dans l’anime La Princesse Mononoké, Yakushima est une perle de nature luxuriante. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1993, elle attire tour à tour les passionnés de nature et des studios Ghibli, espérons que l’île restera préservée au fil des années et gardera son charme. 

Japon
© Solenn Cordroc’h

Les forêts aux cèdres millénaires et la mousse qui envahit chaque recoin connecte l’homme à la nature et à sa propre nature intérieure. L’expérience est enrichissante et promet des souvenirs mémorables et mystiques dans ce cocon de forêt, qui émerveille à chaque foulée. Il n’est pas rare de croiser des cerfs, des singes et des sangsues. En effet, si la nature est aussi dense et diverse, les aléas de la météo transforment chaque journée en épisodes ensoleillés, venteux et pluvieux. Une virée plage peut se transformer en quête d’un café au village voisin, accueilli chaleureusement par les habitants qui ont su garder leur bienveillance et hospitalité, valeurs innées du peuple japonais.

Japon
© Solenn Cordroc’h

Quatre jours coupés du monde permettent une première approche de Yakushima, qui ne demandera qu’à être de nouveau exploré lors d’un prochain séjour à l’autre bout du monde. 

Takachiho 

Impossible d’accéder en train à Takachiho, seul un bus sillonne les routes de montagne et offre un panorama splendide sur les rizières. La campagne japonaise se mérite mais une fois sur place, le charmant village de Takachiho apaise instantanément les voyageurs. En traversant les ruelles pour rejoindre le ryokan, les habitants saluent chaque étranger avec entrain et les écoliers enjoués partagent leurs quelques mots de vocabulaire anglais. A Takachicho, les heures s’écoulent paisiblement. Célèbre pour ses gorges aux eaux cristallines, un tableau à admirer sous toutes les coutures, les locaux et visiteurs se dirigent à la tombée de la nuit vers le temple de la ville pour apprécier un spectacle traditionnel de Yokagura, une danse théâtrale relatant les légendes de la région.

À LIRE :   Kishi Bashi
Japon
© Solenn Cordroc’h
Japon
© Solenn Cordroc’h

Sakurajima

Un ferry depuis Kagoshima dépose les voyageurs sur l’île de Sakurajima, reconnue pour abriter en son sein l’un des volcans les plus actifs et dangereux du Japon. Préférablement fréquentée lors d’une journée seulement, Sakurajima s’apprécie plutôt sur la longueur de plusieurs journées, lorsque le dernier ferry s’éloigne vers les lumières de la ville et que le voyageur peut enfin se sentir seul au monde. Sakurajima aurait pu être le décor parfait du tournage de Jurassic Park car la nature reprend ses droits et l’homme ne peut que s’y accommoder. Outre la végétation massive et les cendres de volcan noires dispersées sur les routes, les plages ont elles-aussi transformé leur sable en roches volcaniques. Un lieu surréaliste!

Japon
© Solenn Cordroc’h
Japon
© Solenn Cordroc’h

Solenn Cordroc’h

Plus d’informations :

Site JR Pass 

Yakushima

Takachiho 

Sakurajima