Le Delta Festival, cocktail de soleil et de bon son

« T’es Delta ou t’es pas Delta ? »

Ce que le Delta Festival annonçait pour le weekend du 7/8 juillet, c’était un concentré de soleil, de plage et de musiques de tous les côtés, et il n’a pas manqué à ses promesses. De midi à 2 heures du mat, la main stage a offert à son public un concentré de rap et d’électro de derrière les fagots, le tout dans une ambiance club de plage comme on aime. De quoi réveiller les plages de Marseille pour un bon moment.

Delta 2

Sous un soleil de plomb, Feder a ambiancé les festivaliers dès le début de l’après-midi, puis a laissé sa place aux rimes de Disiz la Peste. Pendant ce temps-là, impossible de ne pas piquer une tête dans la Méditerranée pour se rafraîchir, avant un passage au stand de crème solaire. Ça n’a pas été très efficace : demandez à mes coups de soleil, ils vous raconteront.

Delta 1

Ensuite, c’est Caballero & Jean Jass qui devaient enchainer, mais ils ont quitté la scène après un seul morceau, dénonçant des problèmes techniques qu’eux seuls ont vu. Tant pis, pas de plage pour les belges.

Quand je te parlais d’une ambiance club de plage, je veux surtout parler des jeux gonflables. C’est peut-être parce que je suis un grand enfant, mais me déchainer en costume de sumo dans des jeux gonflables sur fond de Offenbach, j’appelle ça la Grande Vie.

Le set d’Offenbach m’a d’ailleurs bien surpris : ils ont su mettre une ambiance de feu face au coucher de soleil. Bakermat, qui a pris leur suite, a récupéré le flambeau et a assuré la relève en beauté.

Delta 4
Offenbach sur la main stage, face au coucher du soleil

Le dimanche, le Delta accueillait la plus grande beach party de France et de Navarre, avec au programme 800 bouées licornes et une scène techno au line up progressif. De l’électro chill de Club Moustache et Else, les pieds dans l’eau, on est passés à Isaac Delusion et Bleu Toucan à mesure que la chaleur montait. Et pour clore cette quatrième édition du festival, Etienne de Crécy a tout bonnement fait péter les plages du Prado.

À LIRE :   Programmation d'Astropolis 2017 dispo!
Delta 6
La scène techno, le dimanche, face à la mer

Mais le charme du Delta, ce n’est pas que son line up éclectique on point, c’est aussi ses à-côtés. Je te cache pas que de me faire couper les cheveux et tailler la barbe durant le show de Feder, avec vue sur la mer, une bière à la main, c’est un souvenir que je garderais. Je te cache pas non plus que ma galette bretonne, dégustée pendant le set d’Offenbach, avec vue sur le coucher de soleil, une bière à la main, je ne l’oublierais pas non plus.

Delta 5

Quelques conseils pour kiffer au mieux ton Delta l’an prochain : ne fais pas les mêmes erreurs que moi. Premièrement, même si le festival se déroule sur une plage, ne tombe pas dans le piège des claquettes / espadrilles : ça reste un festival, tu danses et tu coures partout. Au moment où je te raconte ça, je peux dire que je regrette amèrement d’avoir oublié mes baskets. Deuxièmement, la crème solaire, c’est pas négociable. Comme je l’ai dis un peu plus haut, mes coups de soleil sont là pour témoigner de mes oublis. Et troisièmement, profite à fond, c’est pas tous les jours qu’on participe à la plus grande beach party de France.

Delta 3

Toutes les infos sur le site du Delta Festival

Crédit photo : Dimitra Mary & Lucas Richard

Lucas Richard