Plonge dans l’univers éclatant du photographe Alan Sailer

Des explosions de couleurs dans des photos à haute vitesse

Des pastels, une bille de paintball, une bouteille de bière, un yaourt aux fraises et un litchi… A première vue, on peut se demander ce que ces objets ont en commun. Pas grand chose en réalité, si ce n’est d’avoir été photographiés en pleine collision avec du plomb, lancé d’une carabine à air comprimé. Un projet que l’on doit à Alan Sailer, ingénieur et photographe autodidacte, et qui nous donne des images aux grands éclats multicolores, fascinantes de perfection. A consommer sans modération !

 

Alan Sailer Alan Sailer Alan Sailer

 

Ces images aux allures expérimentales nécessitent une technique pourtant ancienne. La photographie haute vitesse (ou high speed photography) est utilisée depuis les années 60 : elle repose sur une durée d’exposition très courte, qui permet de saisir des phénomènes trop rapides pour être visibles à l’œil nu. Un travail de patience et de précision, selon l’artiste.

À LIRE :   Des tatouages détaillés toujours en noir et blanc chez Evgeny Kopanov

 

Alan Sailer
Alan Sailer
© Alan Sailer
Alan Sailer Alan Sailer
Alan Sailer
© Alan Sailer

Dans la catégorie haute vitesse et food-photogaphy, le mastodonte Harold Edgerton ou encore Jasper Nance en avaient déjà fait voir de toutes les couleurs à des œufs ou même des gouttes de lait. Après ça, tu ne verras plus ton petit dej du même œil.

 

Alan Sailer
© Jasper Nance
Alan Sailer
© Harold Edgerton

Plus d’informations : Alan Sailer