Childish Gambino tabasse avec « This is America », portrait macabre des USA

Une bombe monumentale auréolée de 13 étoiles

Après avoir visionné le dernier clip de Donald Glover alias Childish Gambino, tu finiras sur le cul. Sorti le 5 mai 2018 sur Youtube la vidéo comptabilise en quatre jours 49 millions de vues. Dans un pur travail de génie l’artiste révèle la face sombre du gendarme du monde : des Etats-Unis où règne la violence et le racisme. childish

La musique démarre sur une mélodie doucereuse digne d’un teenage movie parlant de fête, de danse et d’argent. Le choc se pointe dès la 52ème secondele chanteur, rappeur, musicien, humoriste et acteur abat un homme noir tête encagoulée et mains liées. S’ensuit une danse complètement dingue, limite schizophrénique entre mouvements extatiques rappelant une société de consommation droguée au divertissement et gestes brutaux faisant écho à d’ignobles épisodes violents de l’histoire des Etats-Unis.

childish

Même au bout du 5ème visionnage, tu ne pourrais pas chopper toutes les références tant le travail est colossal. Réalisé par Hiro Murai, ce portrait macabre des USA, offrant une interprétation sans fin, rappelle aux spectateurs des événements terribles à caractère raciste sur le sol américain comme la tuerie de l’église méthodiste noire de Charleston en juin 2015 ou les meurtres absurdes de Trayvon Martin en 2012 ou de Stephon Clark en mars 2018.

À LIRE :   Le collectif electro SEML présente son 3eme EP : Indian Tropics Remixes
childish

Mais ce n’est pas tout. Alors que Gambino se tortille en rendant hommage au dieu Argent, soulignant la marchandisation de la cause noire, « This is America » peint un pays où les armes à feu sont bichonnées, où les sourires de premier plan cachent le chaos d’arrière-plan, où un noir doit parfois fuir, poursuivi par des blancs, le visage paniqué façon « Get out ».

childish

En 4 minutes, Childish Gambino nous jette des paillettes dans la face et nous fiche un coup de crosse derrière la nuque. Bluffant.

childish