Road trip au Monténégro, le joyau des Balkans

Entre littoraux paradisiaques et montagnes colossales

Si la Croatie commence à sentir le vu et revu, il va falloir pousser un peu plus loin pour en prendre plein les yeux. Le Monténégro nous fait de l’œil avec une façade sur l’Adriatique où il fait bon vivre et des espaces montagneux donnant envie de gambader jusqu’à l’effondrement. L’histoire de cet Etat, souverain depuis 2006, est riche des influences méditerranéennes millénaires. Entre chill, nature et culture, il y a définitivement de quoi faire.

Drobni Pijesak

monténégro

Pour commencer autant se mettre les pieds dans l’eau. Et pour cela, on sait que toi aussi, tu cherches à fuir la foule. Dans la catégorie des plages un peu secrètes du Monténégro, laisse-toi charmer par l’oasis d’émeraude que réprésente la plage de Drobni Pijesak, qui s’aligne parmi les criques luxuriantes vers Petrovak. Des galets, certes, mais aussi une eau translucide, idéale pour piquer une tête.

 Le mont Lovcen

montenegro

Des vapeurs mystiques entourent cette « montagne noire » qui offre une vue de dingue sur les bouches de Kotor et l’Adriatique, dont on te parlait ici. Tapant à 1800m d’altitude au sud-ouest du Monténégro, le mont Lovcen abrite le mausolée Njegos, monument d’hommage à Petar II Petrovic-Njegos, prince-évèque du XIXème et fondateur du royaume du Monténégro. La crypte gardée par deux immenses statues de pierre demeure depuis 1951, le point culminant du parc national, terrain de jeu des marcheursde tous poils.

Perast et l’île aux morts

montenegro

Tu connais forcément la série de tableaux du symboliste suisse Arnold Böcklin consacrée à « l’île aux morts ». Rien ne t’empêche de t’y rendre en prenant un bateau depuis Perast, charmant village situé sur la rive gauche des bouches de Kotor. Au large de cette Venise des Balkans aux multiples palais baroques qui vaut clairement le coup d’oeil, se trouve deux îlots dont l’île Saint-Georges ayant inspiré le peintre.

À LIRE :   La Nuit du Nanarland samedi au Rex, pari risqué ?

La vieille ville de Budva

motenegro

Si cette magnifique station balnéaire située au sud-ouest du Monténégro est réputée pour sa vie nocturne, elle se place aussi comme un trésor culturel et historique ouvert sur les plus belles plages de la côte Adriatique. La citadelle quadrillée par de petites rues piétonnes abrite une architecture riche influencée par les civilisations grecques, romaines et vénitienne. Bref, une cité incontournable au charme évident et aux festivités ravageuses.

Parc national du Lac Skadar

montenegro

Il faut s’imaginer le plus grand lac de la péninsule balkanique, bordant deux pays (Le Monténégro et l’Albanie), entouré de montagnes, surplombé par des villages perchés et contenant un éco-système unique où fourmillent les nénuphars. Bienvenue au Lac Skadar environné par une nature sauvage, presque amazonienne. L’idéal pour les amateurs de marche et de vues spectaculaires.

Parc national du Durmitor

montenegro

Toujours dans le thème de la randonnée, le stupéfiant massif calcaire du Durmitor constitue une beauté naturelle à explorer. Pourquoi ? Pour ses sommets à plus de 2000m au-dessus du niveau de la mer, pour les canyons impressionnants de ses rivières, pour sa faune sauvage composé d’ours, de loups, de chats sauvages, de faucons, d’aigles et j’en passe. Autre chose ?