Les classiques du stoner movie

-On regarde quoi ce soir ? -J’sais pas c’est toi qui choisis

Qui n’a jamais été dans cette situation ? La flemme de chercher, la liste Netflix vide, trop de détails qui démotivent. On t’a concocté un nouveau panel des classiques du stoner movie. Pas besoin de fumer pour kiffer, mais il parait que ça aide à aimer (et à comprendre ?).

  • Délire express

Pineapple express, en version originale, est un inratable. Il réunit le duo classique que forme Seth Rogen et James Franco dans les situations les plus grotesques, que seuls ces deux sont capables d’imaginer. On valide direct.

  • The Big Lebowski

The Big Lebowski est une perle de l’histoire du cinéma que l’on doit aux frères Cohen. The Dude, incarné par Jeff Bridges, est un homme sans grande passion, à part le bowling, les white russians et la weed. La tenue du Dude à elle seule vaut le coup, mais l’histoire y joue aussi un rôle. La meilleure scène ? L’épandage des cendres. Un iconique moment de cinéma.

  • A bord du Darjeeling Limited

Pas tout à fait un stoner movie, pas forcément des plus comiques, mais clairement l’un des plus what the fuck. Le cinquième long métrage de Wes Anderson est un concentré de drogues en tous genres amassés dans de petites pharmacies d’Inde. Trois frères traversent le pays en train, dans une aventure des plus improbables qui soient. Un des préférés de la rédaction.

  • Ted

Un ours géant qui parle, qui boit des bières et fume de la weed. Si ce n’est pas la recette parfaite du stoner movie, je ne réponds plus de rien. Même si la suite (Ted 2) déçoit un peu, le premier reste un classique des années 2010, et est toujours aussi drôle la 9ème fois (j’en témoigne).

  • Scott Pilgrim

Scott Pilgrim vs. the World, en anglais, c’est le genre de films où il faut éteindre ton cerveau et le poser sur le canap’ pour suivre l’histoire. Pas non plus complètement un stoner movie, il vaut quand même le détour. Scott Pilgrim est un croisement entre BD et film, qui fonctionne plutôt bien. Il reste néanmoins un mind-fuck à grande échelle : Scott doit affronter les 7 ex maléfiques de l’élu de son cœur pour la conquérir.

  • C’est la fin

James Franco et Seth Rogen, encore. Mais cette fois accompagnés de Jonah Hill, Rihanna, Channing Tatum, Michael Cera, ou encore Kevin Hart et Emma Watson, tous dans leur propre rôle. Le pitch ? Une soirée de stars chez Channing Tatum, pendant la fin du monde. Rien que ça. Un bordel monumental, passez-moi l’expression.

  • Pulp Fiction

Quoi, tu n’as jamais vu Pulp Fiction ? Mais t’étais où c’est 24 dernières années ? C’est la Palme d’or 1994, quand même. C’est aussi un chef d’œuvre du cinéma, et je pèse mes mots. Pour résumer le film en deux phrases, John Travolta doit s’occuper d’Uma Thurman pendant une soirée mais celle-ci confond sa cock avec son héro et fait une overdose. En même temps, Travolta et Samuel L. Jackson bute leur indic tout en partant à la chasse de Bruce Willis, qui finit emprisonné par un taré sexuel dans une cave. Oui, ça fait beaucoup, et t’as pas encore tout vu.

À LIRE :   Le moutabal libanais, une variante succulente du caviar d'aubergines
Stoner 2
© Celeb Stoner

Pour retrouver notre premier panel de stoner movies, clique ici !

Lucas Richard

Publicités