OHHHH OUI : Le 21 décembre c’est la journée mondiale de l’orgasme !

En décembre, l’orgasme est à l’honneur !

orgasme

En général, les journées internationales on s’en balance un peu mais quand il s’agit de fêter le plaisir, vous vous doutez bien que ça nous intéresse déjà beaucoup plus. Alors, le 21 décembre, on célébrera ensemble l’orgasme. Ce moment magique qui vous procure des sensations hors normes et qui nous donne une raison de plus de rester dans ce bas monde en dehors des Kebabs et de Peaky Blinders.

Depuis 10 ans maintenant, cette journée internationale nous invite à rester au lit, pour savourer les plaisirs naturels de la vie : le sexe bien sûr, mais surtout, l’orgasme. Pourtant pour encore beaucoup de personnes, cette journée sonnera creux. 

Car si pour les hommes l’orgasme est quasiment toujours au rendez-vous, pour les filles, c’est une autre histoire. Les chiffres sont difficiles à calculer mais en février 2017*, sur une étude concernant plus de 50 000 personnes, il apparaissait que 65% des femmes hétérosexuelles ou bisexuelles atteignaient l’orgasme à chaque rapport. Chiffre qui augmentait lorsqu’il s’agissait de femmes homosexuelles – 86%.

Même si c’est déjà mieux, on est encore loin du 95% des hommes. Alors pourquoi la femme n’arrive pas à atteindre aussi facilement le 7ème ciel ?

orgasme

Plusieurs raisons expliquent cet écart.

La première c’est que les hommes ont tendance à tout miser sur l’orgasme vaginal et donc sur la pénétration, sauf que pour jouir, une femme a également besoin qu’on stimule son clitorisbreaking news. Les filles ont aussi besoin d’une excitation plus approfondie, il faut que la température grimpe, que la tension monte avant l’acte sexuel en lui-même. Les préliminaires sont donc les bienvenus et plus ils durent… mieux c’est. Mais l’homme n’a pas toutes les cartes, les filles aussi ont un rôle déterminant à jouer.

Il ne faut pas par exemple oublier de respirer. Pour atteindre l’orgasme, les muscles doivent être correctement oxygénés, il faut donc respirer pour ne pas empêcher l’arrivée de la série de contraction musculaire rythmique. Vous devez vous laissez complètement emporter par le plaisir sans chercher à le contrôler. Il faut également bouger, les hanches, les reins, le ventre, soyez à 100% dans le moment présent et apprécier le. Enfin, il est impératif, de bien connaître son corps pour mieux savoir ce qui vous fait plaisir et ce qui vous excite. Pour cela, il n’y a pas des centaines de solutions : la masturbation. 

Et puis si rien de tout cela ne fonctionne, rassurez-vous, 90% des femmes ne connaissent pas l’orgasme avant leurs 35 ans. D’ici là, la journée mondiale de l’orgasme sera un jour férié et vous aurez tout le temps d’en profiter pleinement.

*SOURCES : HuffingtonPost