Tuto : Comment survivre au bureau quand tes collègues sont trop cons ?

Travailler c’est déjà assez chiant pour devoir le faire avec des cons.

tuto

On a tous eu envie un jour de frapper très fort ce collègue de bureau qui mange la bouche ouverte et t’offre régulièrement un spectacle répugnant, celui qui considère – et te le fais bien savoir – que t’es quand même un peu débile pour travailler dans cette boite ou encore ce mec qui ne branle rien, qui est payé plus que tout le monde parce qu’il a fait une école de commerce et que c’est un lèche botte manipulateur – vous sentez le vécu là ? Ces exemples sont loin de rendre compte de l’enfer que certain peuvent vivre au bureau. On estime d’ailleurs que les relations de travail toxiques augmenteraient de 240% la mortalité des travailleurs.*

Pour remédier au problème, Robert Sutton, professeur à l’université de Stanford et auteur de best-sellers sur le management a carrément décidé de créer un manuel de survie. « The Asshole survival guide ». Si vous n’avez pas le temps de le lire, voilà quelques points à retenir.

Il ne faut pas juger trop vite tes collègues. 

Pour lui, il est important d’essayer de comprendre pourquoi votre collègue agit comme un connard. Peut être qu’il vit en ce moment une période difficile. Ça n’excuse pas tout mais cela peut sans doute expliquer son comportement. Ne prenez pas tout personnellement et prenez un peu de recul. Ça doit vous arriver à vous aussi d’être un connard au boulot. Après, si ça fait plus d’un an que ça dure et qu’il s’avère que tout va bien pour lui et qu’il a juste décidé de te pourrir la vie c’est autre chose. Dans ce cas, on passe au conseil numéro 2.

Reconnaitre un con 

Avant tout, il est important de savoir si tu as en face de toi un con qui s’assume ou juste un mec qui déraille en ce moment. Robert Sutton a délimité plusieurs catégories, il y a le con qui agit comme ça pour manipuler et rendre les gens malheureux ou encore le con qui cherche à exprimer sa supériorité hiérarchiqueil ne se comportera comme un con que sur les personnes qu’il juge inférieures à lui. Il est important de le regarder se comporter au sein de l’entreprise. Essaye de voir s’il change en fonction des gens à qui il s’adresse, s’il a décidé de ridiculiser toujours la même personne, s’il agit comme un con mais qu’il n’est pas méchant et qu’il ne gène personne etc..

À LIRE :   Sauras-tu survivre à l’Île de la Deception ?

N’hésites pas à répondre

Si tu veux te battre contre ce ou cette connasse, fais-le. Par contre, n’essaye pas de le battre à son propre jeu. C’est impossible de gagner face à un ou une conne parce que la personne en question est tellement conne qu’elle n’aura jamais l’intelligence d’admettre que tu as raison ou que tu as réussi à reprendre le dessus. En plus, t’es pas payé pour faire la gueguerre. Docteur « asshole » vous conseille de la jouer avec finesse et de vous transformer en fin stratège pour arriver à vos fins. Pour battre un con, il faut jouer sur ses émotions et ses sentiments. Car il y a une chose que l’on ne peut pas nier, c’est qu’il est quasiment impossible de contredire des sentiments.

Casse-toi !

Il est important de ne pas oublier que rien ne t’empêche vraiment de partir. Si tu t’es retrouvé à travailler avec des méthodes et dans des circonstances qui ne te correspondent pas, casse-toi ! Tu passes 8h par jour au travail, il ne faut pas que ça devienne une torture. Si le conflit devient inévitable à chaque fois que tu franchis la porte de ton bureau et que tu as envie de tout envoyer valser. Fais-le. Tout simplement.

Voilà quelques règles pour survivre au bureau quand tu es entouré de connards. Toutefois, si tu as envie d’en savoir plus, on te laisse avec un lien pour acheter le livre du docteur Asshole – en anglais  : .

survivre

*Étude sur plus de 20 ans d’Arie Shirom de l’université de Tel Aviv : à découvrir ici.

*SOURCE : DARIUS FOROUX