Qui est Anneliese Michel, celle qui a inspiré « L’Exorcisme d’Emily Rose » ?

Anneliese Michel : Quand la réalité dépasse la fiction

anneliese

Dans les films d’horreur, le thème de la psychiatrie est assez courant. Je pense par exemple à « L’exorciste » de William Friedkin, « Requiem » de Hans-Christian Schmid, « Sinister » de Scott Derrickson ou encore « L’Exorcisme d’Emily Rose » du même réalisateur. Particulièrement apprécié, le « paranormal » intrigue et effraye. Car la folie n’épargne personne – même pas vous. Alors quand ces films sont en plus tirés d’une histoire vraie, ça peut commencer à vraiment faire flipper.

anneliese

C’est le cas de « L’Exorcisme d’Emily Rose« . Pour ce film, le réalisateur s’est inspiré de l’histoire d’une jeune femme de 21 ans : Anneliese Michel. Née en septembre 1952 à Leiblfing en Allemagne, Anneliese Michel grandit dans une famille très religieuse. Avec l’âge elle devient très pieuse. Jusqu’en 1968.

Cette année-là, elle est prise pour la première fois de convulsions et est diagnostiquée épileptique. Ses parents l’amènent alors dans un hôpital psychiatrique. À défaut d’y être soignée, la patiente tombe dans une profonde dépression. C’est à partir de ce moment-là que sa vie se bouleverse. Durant cette période difficile, Anneliese Michel a la sensation d’être possédée par des êtres démoniaques ce qui la pousse à se plonger encore plus profondément dans la religion pour se sortir de cet enfer. Elle fini par quitter l’hôpital et commence même ses études. Cependant, son traitement pour l’épilepsie ne fonctionne pas. Elle demande alors à se faire exorciser par l’Eglise. Cette dernière refuse d’abord. Puis, après avoir assisté à plusieurs années de souffrances physiques et psychologiques, un curé accepte. Nous sommes en 1975, Anneliese Michel a 23 ans.

À LIRE :   Le lac vert en Autriche : quand un parc se transforme en lac !
anneliese

L’expérience est traumatisante et à chaque fois Anneliese devient complètement incontrôlable. Pendant plus d’un an, le curé tentera, en vain, de l’exorciser. Exténuée de vivre ces chocs, elle finira par arrêter de manger, de boire et à passer son temps à se tenir à genoux pour prier,  jusqu’à ce que ses ligaments se rompent.

Vidée et complètement déconnectée, elle meurt à l’âge de 25 ans, le 1er juillet 1976.

Voilà quelques images d’elle avant/après et puis la bande annonce de « L’Exorcisme d’Emily Rose » au cas où cet article vous ait subitement donné envie de regarder ce film – On juge pas.

ÂMES SENSIBLES S’ABSTENIR. 

anneliese anneliese

SOURCES : PARANORMAL ENCYCLOPEDIE