La fin du monde est programmée

Arrêtez tout, un chercheur Américain a prédit la fin du monde.

monde

David Meade est un chercheur quasi-inconnu qui s’est fait connaître en dévoilant la théorie selon laquelle la fin de notre ère était prévue pour dans 7 ans. Selon lui, le 23 septembre 2017 était le premier jour du cycle qui allait voir toute vie s’anéantir. Très sérieux dans ses explications, ce dernier est même aller jusqu’à publier un livre autoédité – tu m’étonnes – intitulé « Planet X : l’arrivée 2017 ». Dans cet ouvrage, il expliquait que l’humanité devait s’éteindre le 23 septembre 2017 suite à une apocalypse. En fait, la planète Nibirutout droit venue de la mythologie babyloniennedevait passer ce jour-là devant Jérusalem et tout raser sur son passage – j’en peux plus de ces gens. Raté.

Le 23 septembre, à part la diffusion de The Voice Kids sur TF1 – ce qui correspond dans un sens au début de la fin du mondeil ne s’est pas passé grand chose. Constatant son existence le lendemain, David décide de revoir sa théorie. Ainsi, après plusieurs interprétations bibliques couplées à des observations très personnelles – pourquoi pas – M.Meade en est venu à la conclusion qu’en fait à partir de cette même date – 23 septembre – le monde allait connaitre des catastrophes naturelles sans précédent qui allaient finalement mettre un terme à notre espèce et à la terre entière. La Nasa a beau préciser que tout ça n’est qu’un vaste canular, le pseudo chercheur ne semble pas décider à lâcher l’affaire. Interrogé par le Washington post il a expliqué « qu’il a vu les signes spirituels dans le ciel, ce samedi, dans la nuit. » Ah bah si il a vu des signes dans la nuit, on le croit direct.

À LIRE :   Mcdo : ce créateur de narvalos

 

monde