Le tatoueur WLK va calligraphier ta peau

Tatoue-toi un tag

Cela fait un petit moment déjà que la calligraphie est passée des ateliers d’enluminures à la street culture grâce au calligraffiti. Quand les artistes commencent à décorer des murs et des objets, ils ne s’arrêtent généralement jamais en si bon chemin, et cela se termine inévitablement sur la peau. Mateusz Wolski, alias WLK, vient de Pologne.

wlk

Les boucles et les fioritures deviennent vite sa passion et il les décline aussi bien en logos qu’en murals. Lorsqu’il découvre le tatouage, cela fait tilt dans sa tête et il troque pinceaux et plumes pour un dermographe.

wlk

Evidemment, le lettrage est un grand classique du tatouage et les belles écritures sont choses courantes, notamment dans le style chicano. Mais WLK fait partie de ses tatoueurs qui aiment sortir des clous. Il emprunte donc ses codes esthétiques aussi bien au street art qu’au blackwork sauvage.

wlk

Oublie les petites inscriptions mignonnes au creux du bras, WLK est plutôt du genre à graver des torses et des jambes entières.

wlk

Du noir un peu baveux aux beaux graphismes avec des effets de couleurs limite mystiques, l’artiste repousse les limites du genre et de celles de sa clientèle. Cette dernière donne carte blanche au calligraphe, que ce soit pour inscrire de façon permanente des trucs hyper profonds ou pour donner ses lettres de noblesse à leur aliment préféré … Parce quitte à déclarer son amour pour la pizza, autant le faire avec des pleins et des déliés. Et pour toi, ce sera quoi ?

wlk wlk wlk wlk wlk wlk    wlk wlk wlk

 

Pour plus d’informations : l’instagram de WLK & le Facebook de WLK

Jen Ripper