Road trip, tatouages et photographies par Madame Buraka

L’artiste et tatoueuse Madame Buraka expose ses photographies d’une jeunesse tatouée et complètement décalée.

Un trait raide, affirmé, noir et franc. Au fil des illustrations, des images et des tatouages, on comprend que les caractéristiques de ses réalisations sont le reflet de sa personnalité. Si vous aimez le tatouage un peu chelou et très cool, peut-être l’avez-vous vue passer au salon parisien Le Phylactère ? Madame Buraka ou simplement Buraka était l’invitée des tatoueurs de Paris pendant quelques jours. Histoire de montrer qu’elle est bien en place !

buraka buraka

Ce mois-ci, c’est dans un café-restaurant de Barcelone que la jeune artiste polyvalente pose ses cadres et ses feutres pour une exposition inédite accompagnée d’un magazine intitulé « Cold Romance« . Rien qu’au titre, on meurt d’envie de le lire…! Le travail de Madame Buraka a choisi de montrer au Montana Café & Restaurant de Barca est une sélection de photographies où la jeunesse prend les choses en main, avec sa folie et son style.

buraka buraka

Ces photographies, l’artiste les a prises tout au long de ses voyages dirigés par le seul objectif de tatouer un maximum de personnes – consentantes bien évidemment -, aux quatre coins du monde. Les rencontres qu’elle fait l’emmènent à l’endroit où elle fera les prochaines, et ainsi de suite. Voilà comment la tatoueuse autodidacte s’entraîne, apprend et se perfectionne chaque jour un peu plus, en allant à Berlin, Londres, New York etc. Les kids londoniens de Berlin qu’elle a tatoué par exemple, lui ont dit de filer à la capitale anglaise pour marquer à l’encre noire leurs potes…! Effet boule de neige incroyable et bouche-à-oreille de compétition, Madame Buraka se fait son réseau rapidement, avec comme leitmotiv l’accent mis sur la relation personnelle entre le tatoueur et le tatoué.

À LIRE :   Evasion et voyage au coeur du street art de Seth
buraka buraka

Madame Buraka a immortalisé ses voyages, ses rencontres et ses tatouages avec un appareil photo argentique qui ne la quitte jamais. Histoire de pouvoir raconter ses histoires.

buraka buraka buraka

Retrouvez Madame Buraka sur Instagram et Bigcartel

Source : Dazed & Confused