Le guide ultime des pâtes, par une ex-étudiante fauchée

En mode étudiant, en mode pauvre, en mode pâtes.

Les pâtes sont l’enfer des étudiants, la faute à un manque d’imagination trop général dans les recettes. Voilà pourquoi je vous aide à innover et créer, tout en s’amusant !

pates
Je sais que tu connais ce rayon par coeur.

Un jour, j’ai été étudiante.

Un jour, j’ai vécu avec 90€ d’APL, un billet vert, et un logement gracieusement payé par mes parents. Tout cela pour vivre un mois dans une ville où il y a plus de bars que de jours dans l’année, entourée de potes de promo qui, comme moi, frissonnaient rien qu’en entendant le mot « pinte » après 18:00. Pas facile donc, de vivre avec moins de 300€ par mois quand on aime aller au musée, boire un café, manger des kebabs, sortir en club et prendre le métro.

Si on fait un rapide calcul comprenant pass mensuel illimité de métro, quelques pintes, un musée et deux soirées, on arrive rapidement à la somme de 150-200€ dédiée au budget sorties et loisirs. Nous sommes tous d’accord pour dire que ce budget est quasiment vital, contrairement au budget fringues et baskets – on passera sur les dernières Nike à 120€ -. Voilà, donc, il reste 100€ à dépenser chez Monoprix pour les plus peignes-culs, LIDL pour les plus intelligents.

En moyenne, un foyer de la classe moyenne française met entre 250 et 550€ dans son Caddie pour se nourrir.
planetoscope.fr

Quand j’étais étudiante, lâcher 200€ dans le mois pour me nourrir voulait dire : houmous bio, lait de soja à gogo, galettes de riz recouvertes de chocolat, smoothie frais, fromage de chèvre et mozzarella Di Buffala accompagnées bien évidemment de tomates coeur de boeuf. Mais, ça n’est jamais arrivé. D’autant plus qu’à cette période-là, toute notion inhérente à la gestion de mon argent ou au suivi de mes dépenses me faisait partir en courant. Dans ma tête, si j’avais plus de 5€ sur mon compte, ça allait !

Comment palier à cette alimentation étudiante morose ?

Mais voilà. La base de mon régime alimentaire n’était pas fameuse, voire même dégueulasse. Soupes en sachet, surimis, taboulé en conserve, flocons d’avoine et pâtes au ketchup faisaient partie de mon quotidien. Un quotidien un peu trop régulier à mon goût, d’ailleurs ! Car putain, ces coquillettes prêtes en 3 minutes auraient pu me rendre complètement folle…

En moyenne, chaque français consomme 8,1 kilogramme de pâtes par an. 16 paquets se vendent à chaque seconde qui passe.
planetoscope.fr

Je n’ai pas trouvé le poids moyen de pâtes qu’un étudiant mange par année d’études, mais je dirais que ça tape plus dans les 10 kilogrammes, voire ENCORE PLUS ! L’enfer. Lorsque j’étais étudiante, ma stratégie culinaire consistait en le fait d’éviter au maximum de manger des pâtes, justement. Comme ça, quand des amis m’invitaient à dîner, j’étais tellement heureuse de déguster leur gratin de coquillettes au jambon, qu’on aurait pu me mettre un homard sous le nez qu’on n’aurait pas vue la différence. Mon repas type était du genre : une salade de carotte ou du taboulé, accompagnée d’un faux Kiri, et de quelques gaufrettes au chocolat. Et aux grands jours, les grands moyens : en début de mois, je pouvais prendre des gaufres liégeoises et des pommes !

Voici le guide utile des recettes à base de pâtes, parce que ça n’a tué personne de changer un peu.

Le spaghetti burger

Sans boeuf, bien sûr. Trop cher.

pates

La pizza ou tarte aux pâtes

Simple, efficace, et surtout très pratique pour plâtrer l’estomac. Idéale avant de partir en club où je dépensais tout mon argent en vodka-RedBull.  Et oui, il n’y a pas de petites économies !

pates

Le donut de pâtes

Possible de remplacer le steak par du salami premier prix, du saucisson récupéré à l’apéro d’hier, ou par encore des pâtes.
pates

Le flan aux pâtes

Pour un kilo d’aubergines, on peut avoir 3 kg de pâtes. Le choix est vite fait pour la garniture.

pates

Le gâteau de pâtes

Idem que pour les précédentes recettes, le rapport satiété/prix est vraiment au top.

pates

Les pâtes

Je déconseille nature, car ça donne un gâteau de pâtes chelou dont la forme est celle de la casserole. Par contre, un peu de beurre, d’huile d’olive, ou de ketchup fait parfaitement l’affaire ! Sel, herbes de provence, cumin, curcuma ou curry sont de super condiments à consommer avec des pâtes pour changer « un peu ».

PS : Conseil de cuisson d’une ex pauvre étudiante

Il arrive parfois de souffrir d’une absence injustifiée des plaques de cuisson. Panne, ou simplement studio non-meublé, si t’as une bouilloire, n’hésite pas à ajouter tes coquillettes dans celle-ci une fois que l’eau est chaude. Sinon, dans un bol et au micro-onde, ça fonctionne !

Allez, tenez bon. Quand vous serez grands, vous ne gagnerez pas plus d’argent !
Elisa Barbier