Gorsad Kiev, portraits-punk de la jeunesse ukrainienne

Jeunesse en révolte

A Kiev, un collectif d’artistes baptisé Gorsad s’est mis en tête d’immortaliser la jeunesse de leur pays en plein bouleversement, à la suite des événements en Crimée avec la Russie. Victor, Maria et Julian cherchent à proposer un regard différent des médias occidentaux, contrastant avec ce que nous pouvons voir sur nos écrans. Ce nom – traduit littéralement « cité-jardin » – est une place d’Odessa sur laquelle s’est scellée leur amitié. Depuis maintenant 10 ans, ils collaborent et travaillent ensemble, avec en tête la volonté de retranscrire toute la permissivité de la jeunesse durant cette période de trouble. S’ils ont préféré les appareils photos aux kalachnikovs, leur résultat n’en reste pas moins irrévérencieux, saisissant et violent. Avec en tête l’idée de capter la contre-culture de cette jeunesse en temps de guerre, Gorsad Kiev nous délivre une série de portraits-punk, avec ce leitmotiv de la rébellion qui résonne à travers chaque oeuvre.

À LIRE :   La jeunesse désabusée de Tchernobyl

Leur trio prend le contre-pied des images et discours à leur sujet, ils montrent une jeunesse toujours apte à créer, lutter et même rire, avec certaines créations jouant volontairement sur le décalage pour provoquer l’étonnant, quoi qu’il arrive. Ils s’amusent à détourner des éléments de la pop-culture, avec ce ton si particulier qui rend leur travail insolent.

© Gorsad Kiev / Flickr Résultat de recherche d'images pour "gorsad kiev" Résultat de recherche d'images pour "gorsad kiev" Résultat de recherche d'images pour "gorsad kiev" Image associée Image associée
Publicités