La France et l’échangisme !

La patrie du libertinage

Ce n’est un secret pour personne, l’Europe à toujours eu une longueur d’avance au lit. Et ce n’est pas la nouvelle étude de Victoria Milan, site de rencontres extra-conjugales pour couple, qui nous fera dire le contraire. Sur un échantillon de 4907 femmes dans plus de 33 pays, les françaises dominent le classement avec un taux de 33,8% niveau libertinage à deux, devenant les championnes incontestées du vieux continent ! Et c’est dans le département de l’Hérault (76) que les couples échangistes sont les plus nombreux, grâce notamment au Cap d’Agde, haut lieu de l’échangisme en Europe !

Bref, si on retourne à notre étude, elles sont suivies de près par les norvégiennes avec 31,5% et les danoises en troisième position avec 27,5%. La réputation d’amantes langoureuses et enflammées qui colle à la peau des couples espagnols est légèrement contredite puisqu’ils terminent seulement à la dixième position avec seulement 20,2%.

D’autres chiffres cool ? On apprend aussi que 47,7% des couples préfèrent rester entre proches. Cela doit être surement plus rassurant de faire ça entre potes. Et jusqu’à 27,3% se livrent à leurs fantasmes avec des rencontres en ligne (le cul 2.0), contre 18,8% invitant des rencontres occasionnelles dans la vie de tous les jours et seulement 6,3% préfèrent rester chez eux et s’amuser avec leurs voisins. Autre temps, autres mœurs.

L’échangisme en détail

Et les Européennes assument jusqu’au bout, puisqu’elles sont 54,5% à décider seules avec qui cela va se faire, contre seulement 7,1% chez les hommes ! Respect ! Le reste du temps, on choisit à deux ! Une des grandes questions (parmi tant d’autres) qui se pose dans l’échangisme, c’est le choix du couple-partenaire. Quelques critères s’imposent ! Principalement, l’apparence avec 58,2% des femmes qui déclarent avant tout se focaliser là-dessus. Et parmi toutes les attentes, l’expérience n’est pas du tout à la première place, puisque seulement 4,5% des femmes s’y attachent. Les débutants n’ont pas à s’inquiéter !

À LIRE :   Le pont aérien-souterrain entre Danemark et Suède

Du côté des activités, le must chez les échangistes, c’est le voyeurisme ! 49% des couples se regardent en train de le faire, contre 14% déclarant avoir des relations avec l’autre couple mais séparément ! Et ils sont seulement 16% à préférer ça à 4 ! Les bonnes choses se perdent.

Bref, on s’enflamme pas, la libération sexuelle n’est pas pour demain ! Notamment, l’étude nous apprend aussi qu’elles sont 33% à observer fréquemment des hommes se battre entre eux. La jalousie n’est jamais bien loin même si 23,1% expliquent avoir eu des expériences « parfaites » dans le domaine. Tout de même, les libertins sont de plus en plus nombreux et s’éclatent en bousculant les tabous. Avec la France en tête, nous ne sommes clairement pas prêt de perdre cette image de sex-symbol !