Kim Roselier: amour, sexe et aquarelle

Fusion des corps et des couleurs: quand le sexe devient un langage poétique à part entière

Originaire de Paris, Kim Roselier illustre avec sensualité la rencontre des corps dans cette atmosphère charnelle dont lui seul a le secret. Avoue, ça donne envie!

kim

 

 

 

Diplômé en graphisme, Kim Roselier part à la découverte de New York. Grâce à Gaby Basora, créatrice de la marque Tucker pour laquelle il a travaillé pendant un an, il pratique et vit la couleur. Ainsi, de retour à Paris, l’artiste se consacre à sa passion pour le dessin et plus particulièrement l’illustration.

Erotique et sensuelle à la fois, son iconographie témoigne des pratiques sexuelles d’une génération hyper-connectée et hyper-sexualisée. En effet, l’exposition permanente de la culture pornographique n’est pas sans effet sur les comportements sexuels. Kim Roselier se plaît alors à illustrer cette sexualité débridée où la frontière entre fantasme et perversion est de plus en plus floue.

À LIRE :   Focus sur l'homme aux multiples facettes, Pierre Gregori

 

kim kimkim

Ses oeuvres, elles, sont d’une grande précision. Entre dessin, aquarelle et graphisme, Kim Roselier fait preuve d’une grande légèreté contrastant avec cette chaleur pesante qui en émane.

kim

Le contact des corps est le point de rencontre des couleurs et des formes qu’elles soient géométriques ou diffuses. Les personnages n’ont d’ailleurs, la plupart du temps, pas de visage, pas d’identité, pas d’expression. En ont-ils vraiment besoin? Kim Roselier sait si bien faire parler les corps

 

kim kim