L’Arabie Saoudite confrontée à son sexisme

« Hwage » est un clip féministe qui fait polémique dans son pays d’apparition : l’Arabie Saoudite

 

Des Saoudiennes dont le voile se superpose à des robes excentriques et colorées. Ces mêmes femmes s’installent à l’arrière d’une voiture conduite par un garçon, comme pour rappeler l’absurdité de la loi qui les interdit d’être au volant. Danses, partie de basket, skate-board, sont d’autres activités qu’elles pratiquent dans une joie et un engagement qui ne trompe pas. Voilà la composition du nouveau clip de l’artiste Majed el-Esa !

clip arabie saoudite

Ce n’est pas la première fois que le Saoudien Majed el-Esa provoque un scandale dans son pays. Il avait déjà créé le mécontentement des conservateurs l’année dernière avec une chorégraphie jugée provocante dans la chanson « Barbs ». Cette nouvelle vidéo intitulée « Hwage » se traduit par « problème ». C’est ce qu’il risque d’avoir dans son pays où les traditions archaïques pèsent encore lourdement. Les dénoncer est un pari risqué mais incontestablement courageux.

clip arabie saoudite

La dénonciation de la condition de la femme est partout dans ce clip. Déjà dans les paroles, les femmes chantent « On veut se débarrasser des hommes. Ils nous ont rendues folles ». Cri du cœur, désir d’anticipation clamé en musique, et en parodie : les activités qu’elles pratiquent comme le skate, les auto-tamponneuses, ou encore le basket, rapprochent leur mode de vie très strict à celui d’un enfant. Des hommes sont aussi acteurs dans certaines scènes, ils ont les mines réprobatrices et autoritaires. Ce sont certainement des tuteurs. En avoir un est obligatoire pour une femme dans ce pays, elle y est considéré mineure toute sa vie d’après la loi.

À LIRE :   L'arc-en-ciel dans un sushi
clip arabie saoudite

Aujourd’hui, ce clip réunit 5 millions de vues alors qu’il a été posté fin décembre. Soutenue par l’ex-femme du Prince saoudien, la monarchie islamiste a du souci à se faire. Le progrès est en marche et le désir de liberté plus que jamais présent. Une liberté que toutes les femmes ne connaissent malheureusement pas, une liberté omniprésente dans ce clip coloré et amusant, bien que provocant pour le pays du Golfe dont il est originaire… Voyez par vous-même ci-dessous !

 

Publicités