Les femmes sont-elles aussi infidèles ?

Enquête sur l’infidélité au féminin

Une étude réalisée sur 3406 françaises par l’Ifop et Daylov, site de rencontre extraconjugal, vient de révéler les chiffres sur la question de l’infidélité féminine, les freins, motivations et dispositions des françaises à l’adultère. Le cliché perdure encore. Pourquoi l’infidélité ne serait que l’apanage des hommes ?

 

33% des françaises ayant déjà été en couple admettent avoir déjà eu au cours de leur vie un rapport sexuel avec une autre personne que leur partenaire. Ce chiffre monte à 49% pour les hommes.

À LIRE :   L'Hippo Water Roller, une solution aux problèmes d'accès à l'eau
femmes

 

Actuellement, 4% des femmes en couple admettent tromper leur homme.

femmes

 

23% des femmes en couple déclarent qu’elles pourraient tromper leur partenaire.

femmes

 

62% des femmes potentiellement infidèles estiment que l’attirance physique serait un rôle déterminant dans le passage à l’acte. A 55%, arrive le critère des sentiments, et à 50% le manque d’attention et affection du conjoint.

 

42% des femmes interrogées pourraient éventuellement rechercher un partenaire sur un site de rencontre généraliste à 37% et extraconjugale pour 29% d’entre elles.