Nouvelle tendance : Les bars sans alcool

Sans alcool la fête est plus…

Le sans alcool devient tendance. A New-York, Londres et maintenant Paris, les bars sans alcool ont la cote en servant des mocktails (cocktails sans alcool), jus détox ou jus revigorant à 4,95€ !

alcool

 

Pour une fois, on regrette l’importation de ce modèle de bar des pays anglo-saxons. Laissons nos bars tenter de survivre au lieu d’investir des espaces bien être sans alcool, soi-disant « parfait pour ton karma », ta ligne et surtout ton moi.

alcool

Face à cet engouement du mieux vivre, de la hausse du gluten free et de la consommation vegan, une attention particulière s’est accrue sur son propre bien être en limitant les excès.

alcool

 

Tu as donc décidé d’être « rebelle » et précurseur en arrêtant de boire et fumer pendant un mois, tout en écrivant ton journal de bord sur Facebook pour recevoir des encouragements de tes pairs. Quelle décadence ! Bordel, arrête je t’en prie. Tu crois vraiment que ta transgression est vive en squattant l’espace « cocooning », façon Ikea aseptisé des bars sans alcool ? « Soyons punk, soyons sobres » indique le magazine Elle. Vraiment ?

À LIRE :   Deviens la nouvelle pépite du rap avec Buzz Booster
alcool

 

Pourquoi aller dans ce genre de bar alors que tu peux tout simplement entrer dans un bar ou pub lambda et commander un soft si tu le désires. Oublie le regard des autres et tes potes qui commandent une pinte. Sois forte voyons ! Est-ce si difficile ? Ne te réfugie pas dans des bars stupides sans alcool, qui n’ont pas réussi à obtenir leur licence de boissons, et continue à investir les bars afin de boire ou non de l’alcool.