Le vin bleu va faire bouger nos apéros

vin_bleu

Boire du vin bleu : fausse bonne idée ?

SACRILEGE. La France, pays incontestable du vin blanc, rosé, rouge, champagne et autres breuvages que l’on savoure et dont on arbore fièrement le « Made in France », vient de se faire voler la vedette avec la création d’un vin bleu qui vient tout faire foirer.

C’est la marque espagnole Gik Blue qui est à l’origine de cette hérésie. Le concept a été développé durant 2 ans par six entrepreneurs espagnols d’une vingtaine d’années – l’amateurisme des jeunes nous perdra- en collaboration avec une entreprise basque et un centre de recherche agro-alimentaire. Pour se rassurer – ou pas -, la couleur obtenue n’est pas due à des colorants mais est tout à fait naturelle. Le vin arbore cette couleur grâce à un mélange de raisins blancs et mauves.

En ce qui concerne le goût, la dégustation officielle avance que le vin a une « intensité aromatique moyenne, des arômes de raisins et de fruits mûrs. C’est un vin doux avec une acidité marquée mais suave. » Il est recommandé de le servir à moins de 10°C. La bouteille est vendue entre 6,50€ et 10€ uniquement en Espagne pour le moment.

Pas sur d’être convaincus. On vous prévient, si on n’aime pas, on crache.

 

vin_bleu

 

vin_bleu