Urbex de désolation en Bulgarie

Bulgarie

Catastrophe environnementale en Bulgarie

Nikola Mihov, photographe bulgare vivant entre Paris et Sofia, a passé trois jours dans la banlieue d’Asparuhovo en Bulgarie pour capturer une catastrophe environnementale.

En juillet 2014, la ville de Varna et sa banlieue a été frappée par de violentes pluies. Une vague de trois mètres de haut a tout détruit sur son passage et causa la mort de 13 personnes. Selon les autorités, la catastrophe est due à un site illégal de dépôts de déchets et aux égouts mal entretenus. Les locaux estiment eux que l’incident provient de la rupture d’un réservoir d’eau d’une base militaire voisine. Qui dit la vérité ? On ne le saura probablement jamais.

Nikola a passé trois jours dans cet enfer de boue et de désolation pour capturer les intérieurs dévastés des maisons du quartier Rom et l’histoire de leurs habitants délogés. Les maisons semblent abandonnées depuis des siècles, alors qu’elles ont été ravagées en quelques secondes. Les photographies ont aussi servi de preuves pour des dédommagements s’élevant à 150€.

Bulgarie Bulgarie Bulgarie Bulgarie Bulgarie