Onbashira, le festival des bûcherons japonais

Onbashira

Surfe sur un tronc d’arbre !

Le festival d’Onbashira se déroule en avril tous les 6 ans à Nagano au Japon depuis plus de 1200 ans, malgré sa dangerosité. On connaissait la descente de colline de Heidi petite fille des montagnes, mais pas sa version japonaise plus extrême. Si t’es surfeur, castor ou japonais, tente ta chance pour connaître ton quart d’heure de gloire périlleux devant 500 000 personnes, enfin si tu arrives à survivre…

Le Yamadashi ou sortie de la montagne constitue la première étape. La cérémonie dure plusieurs jours et commence lorsque des équipes abattent avec des outils datant de l’ère préhistorique 16 arbres soigneusement choisis. Ils doivent mesurer 16 mètres et peser plusieurs tonnes. Pendant plusieurs jours, les hommes tirent à l’aide de cordes les énormes troncs d’arbres jusqu’au sommet d’une colline. Et là, le spectacle peut commencer.

Onbashira

Des chants et danses traditionnelles donnent du courage aux téméraires japonais qui s’élancent à califourchon sur leurs troncs d’arbres et dévalent une pente à 45 degrés acclamé par la foule. Tu ne seras pas étonné d’apprendre que les chutes sont fréquentes, et parfois mortelles.

Onbashira

La deuxième étape, le Satobiki, consiste à planter dans le sol les troncs d’arbres en hommage au Suwa-Taisha, grand temple de la ville. Disposés aux angles des quatre sanctuaires, la croyance voudrait que des divinités se cachent dans les arbres et protègeraient ainsi le lieu saint.

Onbashira