La plage d’Awaroa rachetée par la Nouvelle-Zélande grâce à une campagne de financement participatif

Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande récupère la plage paradisiaque d’Awaroa

Le pasteur néo-zélandais Duane Major à l’initiative de ce projet voulait que tout le monde puisse profiter de cette plage paradisiaque qu’est Awaroa. Grâce à la médiatisation de son projet en Nouvelle-Zélande, ce pasteur a pu récolter 40.000 dons pour un montant total de 2,3 millions de dollars néo-zélandais (1,4 million d’euros), soit la somme suffisante pour racheter cette propriété. Mieux encore, au vu de cette réussite, le gouvernement néo-zélandais a même mis la main au portefeuille, promettant 350.000 dollars.

Située en bordure du Parc national Abel Tasman, au nord de l’Île du Sud, la plage Awaroa fait tout simplement rêver. Sable fin, eau turquoise et limpide, collines surplombantes … On signe où ?

Pour garder encore plus d’intimité, la plage d’Awaroa se situe à plus de 10 kilomètres du village le plus proche, qui plus est accessible uniquement par bateau ou hélicoptère.

plage paradisiaque

Duane Major explique que l’idée a germé lors d’une discussion le jour de Noël avec son beau-frère, de tenter le pari fou du financement participatif pour obtenir la plage paradisiaque d’Awaroa dans le domaine public.
Du coup, petit clin d’œil à ce jour spécial en présentant ce « don » comme un cadeau de Noël à la Nouvelle-Zélande.