Top 5 des plus improbables jobs d’étudiants

looking for a job

Les jobs d’étudiants les plus atypiques

Arrondir ses fins de mois quand on est étudiant, ce n’est pas chose facile ! Heureusement, des petits boulots sont régulièrement à notre portée. Serveur, baby-sitter, livreur… Tout est possible ! Mais pourquoi ne pas tenter de nouvelles expériences? On oublie les classiques, place à l’improbabilité !

Open Minded vous en a fait une petite sélection. Rien d’ironique, c’est indéniablement véridique. Voici le top 5 des jobs étudiants les plus atypiques :

1- Gardien d’île

gardien île

Le job le plus paradisiaque ! Entretenir, nettoyer et guider les touristes, c’est ça être gardien d’une île. C’est ce que propose par exemple les îles au large de la côte de granit rose, en Bretagne.

Le point positif : travailler dans des conditions de rêve, avec un bon salaire et pour peu d’heures (4h par jour).

Le point négatif : mis à part bosser dans des conditions climatiques un tout petit peu rude (soleil qui tape fort), c’est plutôt sympa !

2- Figurant dans un film

figurant

Rencontrer des acteurs, apparaitre à l’écran, le tout sans rien faire. Être figurant, le job parfait pour les plus flemmards !

Le point positif : avoir l’impression d’être acteur le temps d’une journée.

À LIRE :   La coupe mulet et autres dérives capillaires. Google moi ça !

Le point négatif : que ça ne dure pas justement !

3- Etaleur de crème solaire

crème solaire

Chargés de sensibiliser les vacanciers contre les effets néfastes du soleil, des Offices du tourisme n’hésitent pas à recruter des « étaleurs de crème ».

Le point positif : 850 euros brut par semaine, ce n’est pas négligeable !

Le point négatif : tomber sur des petits pervers, c’est toujours un risque.

4- Animateur de téléphone rose

job téléphone rose

On l’oublie souvent avec l’arrivée des nouvelles technologies, mais ce travail existe encore. Adopter une voix sexy et inventer un personnage? C’est ce que se force à faire certains jeunes.

Le point positif : 12euros de l’heure environ, sans parler des primes lorsque tu restes longtemps au téléphone avec un client.

Le point négatif : Éthiquement parlant, on a connu plus gratifiant.

5- Livreur d’annuaires

annuaire

Se balader et découvrir sa ville tout en travaillant? C’est possible quand on est livreur d’annuaires.

Le point positif : on se muscle les bras, plus besoin d’aller à la salle !

Le point négatif : le salaire est généralement faible.

Et toi, ton job d’été le plus improbable, c’était quoi ?