Rosa Parks fait le mur : Plus longue fresque parisienne

Rosa Parks fait le mur

La plus grande fresque de street art parisienne, »Rosa Parks fait le mur », se trouve maintenant rue d’Aubervilliers.

La rue d’Aubervilliers, dans le XIXème arrondissement de Paris, est depuis samedi officiellement doté d’une gigantesque fresque nommée « Rosa Parks fait le mur ». 493 mètres de street art, la plus grande fresque de la ville, pour célébrer le vivre ensemble, et outre mesure accompagner l’ouverture d’une nouvelle gare de RER E, justement nommée Rosa Parks. Ouais, tous les prétextes sont bons pour faire appel au street artistes aujourd’hui.

Rosa Parks, c’est une femme noire qui, en 1955 aux Etats-Unis, a refusé de céder sa place dans le bus à un homme blanc, et donc a désobéi aux lois raciales en vigueur. Un symbole de la lutte de la population noire et de la lutte contre les discriminations raciales. Pas mal l’égérie.

Rosa Parks fait le mur

Au menu question pinceaux : le collectif GFR avec entre autres Bastardilla, Tatyana Fazlalizade, Katjastroph, Kashink et Zepha qui se sont attaqués à l’immense fresque principale. Le collectif RStyle (Vinie, Zeer, Doudou Style, Combo, Batsh et JonOne) a également apposé sa marque par touches dans plusieurs coins de la rue. Les riverains ont eux aussi eu le droit de venir ajouter leur petite marque. Le projet a été mis en place pour rapprocher les habitants d’un quartier qui a l’habitude des clivages, il fallait que ce mur leur ressemble à tous, qu’ils soient là. Ateliers, conférences et rencontres artistiques ont été mis en place pour attirer le voisin qui voudrait immortaliser ses talents de street artiste. Juste avec une petite lettre, un petit signe, un bout de lui quoi.

 

Rosa Parks fait le mur