Comment je n’ai pas commencé d’arrêter la drogue

Arrêter drogue

Befores, afters, marathons et sports divers… Tu participes à un seul des trois et paf, impossible d’arrêter la drogue

Arrêter la drogue, et de dormir moins de trois heures par weekend et d’être saoul et de manger de la viande rouge et de jeter tes mégots dans la rue… Il parait que c’est pour notre bien, et on veut bien y croire, mais dans le doute, faisons comme si on n’avait jamais rien entendu de tout ça. Tiens, voilà comment commencer à ne jamais arrêter la drogue.

 

  • Déjà, rien que pour que l’idée d’un possible arrêt arrive jusqu’à mon cerveau, il faudrait que j’arrête de prendre des trucs pendant un mois.
arreter drogue
  • Et puis de toute façon, je ne sais pas écrire le mot çeuvrer seuvrer SEVRER de toute façon.
À LIRE :   Dour Festival day #1
arreter drogue

Quand ton medecin c lbicraveur du coin pic.twitter.com/t33nvJev5t

— TU VEUX D’LA DOPE? (@PostBadDrogues) 8 Novembre 2015

 

  • Parce qu’en voyant ça, je me dis « Waaaah 5 tonnes ! Combien de temps je pourrais tenir avec ça ?  » Plutôt que « Quel enfer la drogue est un fléau ».

 

  • Parce qu’au lieu que moi j’arrête la drogue, ce serait pas plus marrant que tout le monde s’y mette ?
Arrêter drogue

 

 

 

 

Publicités