Azov forme ses enfants soldats

azov-enfant-kiev-1

Le bataillon ukrainien Azov forme sa progéniture au combat

Tiens, on a des nouvelles du bataillon Azov ! Tu sais cette branche ultranationaliste de la garde nationale ukrainienne arborant fièrement Wolfsangel inversée et Soleil noir sur leur étendard comme le faisait les SS et plus généralement les mouvements néonazis. Après avoir fait parler d’eux en juin dernier lorsque le Congrès américain décidait enfin de ne plus leur fournir ne serait-ce qu’un soupçon d’aide, les « hommes en noir » font de nouveau polémique. Leur idée du jour, enrôler des gamins et les entraîner au combat comme leur papa si grands, si forts, et surtout très inspirés par un petit moustachu prénommé Adolf. Bref, revenons à l’info du jour.

azov-enfant-kiev-5

Le bataillon Azov a décidé de mettre sa progéniture au boulot, et c’est à Kiev qu’est installée son « école ». L’emploi du temps des gamins se résume globalement au maniement d’armes réelles ou de reproductions, au montage (et logiquement au démontage) des fusils d’assaut et mitrailleuses, à l’apprentissage des stratégies militaires, aux cours de combats et aux chorales de slogans d’extrême droite entre deux biberons. Leur programme scolaire n’as rien à envier à celui de leurs aînés, à ce rythme là l’élève pourrait finir par dépasser le maître.

À LIRE :   Golshifteh Farahani se dévoile nue pour Egoïste
azov-enfant-kiev-2 azov-enfant-kiev-3

Mais parce qu’il faut laisser aux enfants une certaine part d’innocence, leurs tenues ont été disons adaptées à leur jeune âge, et n’arborent donc pas tout à fait les mêmes symboles que les uniformes de leur aîné. Une Wolsangel inversée suivie de l’inscription « Азов » (« Azov ») sur un t-shirt jaune poussin fait largement l’affaire. Le Soleil noir cousus sur le total look treillis camo ou noir c’est too much pour ces petits marmots vois-tu. Certains se permettent même de porter des vêtements « normaux », enfin on reste quand même bien loin du t-shirt Cars et du sac Dora l’exploratrice.

azov-enfant-kiev-4 azov-enfant-kiev-0

Le temps de l’île aux enfants mignons et innocents est bien loin, Azov lève un armée de gamins surentraînés.