Fumer pour être une bonne mère

Youtube Follow Openminded

marijuanaFumer pour mieux éduquer ?

Avoir des enfants peut être une source incommensurable de stress, et chaque parent à sa façon d’y remédier. Certains font du sport, du yoga, trouvent une activité artistique ou autre pour pouvoir souffler et avoir du temps pour soi. Et d’autres ont une façon toute particulière de surmonter les hauts et les bas de la parentalité… Fumer de la marijuana.

mère2

Aux Etats-Unis, elles sont plusieurs femmes, mères, à être de fières consommatrices de marijuana et à défendre leur consommation. Pour certaines, ça leur permet d’être de meilleures mères disent-elles. Et parce que leurs enfants méritent le meilleur. En tout cas, c’est que raconte Lea, dans un article du Cosmopolitan où elle donne même un exemple de la première fois où elle a fumé et s’est rendu compte que ça changerait sa maternité à jamais. « J’étais seule chez moi avec mes jumelles de 1 an, j’étais crevée. L’une pleurait, et je ne savais pas pourquoi. L’autre n’arrêtait pas de rire, ce qui empirait la chose. Pour la première fois depuis ma grossesse et la première fois depuis des années, j’ai ouvert ma boîte où je rangeais ma marijuana et me suis cachée dans la salle de bain pour fumer. […] Quand je suis revenue changer les couches de mes filles, quelque chose était différent. J’étais différente. J’ai toujours trouvé que la marijuana augmentait ma capacité d’empathie, mais lorsque j’interagissais avec mes bébé qui ne me jugeaient pas, j’ai trouvé que cette empathie m’avait aidé. »

mères

Mères indignes ou mères rigolotes ? Car la marijuana reste une substance illicite et illégale sans prescription dans certains états des Etats-Unis. Une mère se défend pourtant ; « Les parents qui fument de la marijuana ne sont pas parfaits, mais ils sont très bien moins imparfaits que des parents alcooliques. ». Bien qu’elles n’aient sans doute pas commencé à fumer pour les mêmes raisons et qu’elles n’ont pas toute l’envie de prolonger leur consommation, toutes s’accordent pour dire que la marijuana les relaxent et les aident à mieux s’occuper de leurs enfants. Et si ceux-ci ne s’en rendent parfois peut-être pas compte, ils doivent sûrement être contents de ne plus entendre leur mère leur crier de ranger leur chambre ou venir laver la vaisselle.