Victoria : une fille qui découvre Berlin .

Victoria1

Victoria voit sa vie déraper en voyage à Berlin

Victoria est une jeune espagnole soit l’héroïne du film. Pendant un voyage en Allemagne, elle fait la rencontre d’un berlinois appelé Sonne et de sa bande de copains en boîte de nuit. En se liant d’amitié avec eux, elle les suit dans leur virée nocturne.Victoria4

Le début de leur transgression commence par l’alcool et la drogue – à Berlin, c’est étonnant, vous en conviendrez– jusqu’à ce qu’ils se retrouvent embarqués dans un braquage de banque !

Le film donne une sensation d’urgence, fait à l’arrache comme si l’histoire avait basculée soudainement dans quelque chose de totalement imprévu.

C’est exactement l’intention de son réalisateur Sebastian Schipper qui a tourné son film en un seul plan séquence, un peu comme Birdman sorti cette année.

Victoria5

Les 22 lieux nécessaires au tournage ont dû poussés l’équipe à adapter les lieux de manière à éviter trop de déplacements aux personnages et le scénario est composé de 12 pages seulement, où figurait juste les scènes expliquant les lieux et les actions des protagonistes. Les dialogues devaient être improvisés pour donner cette impression de réalisme et de vivre l’expérience de manière instinctive. Le résultat est bluffant.

Le metteur en scène confie qu’il avait « l’impression de faire ce film en un seul plan, c’était un peu comme convaincre tout le monde de se jeter dans une rivière glacée avec un fort courant  ! ».

Malgré les difficultés techniques, l’importance du résultat pour le réalisateur était de vivre l’expérience d’un braquage plutôt que de la raconter. Le côté euphorique de cette virée au bout de la nuit contient l’adrénaline et la peur qui dope ce thriller nerveux sans oublier l’objectif du film qui était de montrer comment les jeunes peuvent se soutenir et êtres solidaires lorsqu’ils sont face à l’adversité.

Victoria2

C’est ce coté spontané qui se reflète dans le film car ni l’équipe ni les acteurs n’étaient préparés aux aléas de l’histoire… et il semblerait que cette façon de voir les choses fonctionne à merveille puisque le long métrage a pratiquement tout raflé au Lola, l’équivalent des Césars en Allemagne.Il remporte celui du meilleur film, réalisateur, acteur, actrice, photographie et musique.

Victoria3
Publicités