Flakka, la drogue qui envahit la Floride

 Flakka 2

La nouvelle drogue corrosive qui s’attaque aux USA s’appelle Flakka

La nouvelle substance séduit de plus en plus de nouveaux consommateurs pour ses sensations puissantes et son coût relativement bas. Elle a adopté un nouveau surnom qui la caractérise très bien « la folie à 5 dollars » car il suffit de cette modique somme pour s’en procurer une dose.Flakka3

Le nouveau produit commence à gagner du terrain aux Etats Unis grâce à son prix attractif mais elle n’en possède pas moins des effets redoutables. Des comportements hors du commun seraient devenus de plus en plus fréquents dans les rues de Floride. Les effets provoqués comme des problèmes cardiaques rendent les utilisateurs agressifs et complètement paranoïaques. La température de leurs corps peut monter à une fièvre de 40° degrés, ce qui les poussent à se déshabiller comme si leurs corps étaient en feu.

Le comté de Broward en Floride serait le berceau de Flakka ou alpha PVP, le composant actif de la came. Celle ci se consomme généralement en la fumant bien qu’elle puisse être injectée ou inhalée.

« Elle n’est pas récréative, ce n’est pas quelque chose qui se consomme sans effets néfastes » stipule Heather Clark en campagne de prévention de cette drogue dévastatrice. En effet, Flakka est particulièrement addictive et peut conduire à la mort son utilisateur.

À LIRE :   Le Go-fast: l'autoroute de la drogue

On compte à ce jour une trentaine de victimes en Floride qui sont décédées suite à la prise de cette drogue de synthèse.Flakka

Les services d’hôpitaux sont surmenés par ce fléau où ils accueilleraient jusqu’à 20 patients tous les jours depuis septembre dernier, lorsque la drogue aux apparences de sel de bain a fait son entrée sur le continent américain.

Le stimulant serait fabriqué en Chine et on pourrait l’acheter par Internet où le kilo vaudrait 1500 dollars soit environ 15 fois moins que la cocaïne par exemple.

Les autorités essayent de couper les sources d’approvisionnement mais lorsqu’une drogue de synthèse disparaît, une nouvelle la remplace.

« L’an dernier, c’était le Molly, aujourd’hui c’est la Flakka, et qui sait quel sera le nom demain » affirme A.D Wright responsable du bureau de la DEA (Agence de contrôle des stupéfiants) à Miami.