Asagaya : l’homme au masque se fait remarquer

Asagaya

Light of the Dawn : le premier album d’Asagaya

Il joue de la basse, de la guitare et du clavier, Asagaya est ce qu’on appelle un as de la musique. Jeune producteur japonais aujourd’hui installé à Paris, il a joué dans des groupes rock, dub est se tourne à présent vers le hip-hop. Un homme qui reste assez mystérieux, mais derrière son masque se cache un artiste talentueux. Il a sorti fin mars son premier album qui nous donne envie d’en savoir plus.

Asagaya-Cover-LOTD-web-465x456

Asagaya, un nom atypique.

On a très peu d’informations sur Asagaya, car il reste très discret et s’entoure de mystère. Il se produit toujours avec son masque afin de concentrer les gens sur la musique et non sur sa personne.

Pourquoi ce nom? C’est en référence à une divinité amérindienne: l’esprit du tonnerre chez les Cherokees. Celui- ci est invoqué par les chaman pour guérir quelqu’un. Rassurez-vous il fera aussi son travail de guérison dans vos oreilles !

Asagaya

Hip-hop, soul, blues sont les influences que l’on retrouve sur l’album. Un univers différent du parcours réalisé auparavant par l’artiste qui est passé par le rock, la funk, la dub. Sur cet album on découvre 12 tracks dont une dévoilée a l’avance avec un clip Penguin Beach en featuring avec Jay Prince.

À LIRE :   « U », la rampe de skate interactive de 20syl

Le beatmaker a réalisé son album avec le producteur Guts, qui fait partie des pionniers du beatmaking. Après l’écoute d’un titre, Guts a été séduit et s’est lancé sans hésitation dans le projet d’album d‘Agasaya.

On perçoit bien les influences hip-hop, soul, blues sur lesquelles défilent les voix de la chanteuse Lorine Chia, Afrodyete, Akua Naru, le rappeur Jay Prince et le trompettiste Leron Thomas. Une belle équipe tout aussi talentueuse. Asagaya ne veut pas se cantonner à un style mais veut s’essayer à différentes sonorités.

Malgré les différentes ambiances, on reste sur quelque chose d’assez homogène. L’album se tient a une trame narrative. Il raconte l’histoire d’un homme qui part à la recherche de ses origines et souhaite se détacher de sa communauté pour en retrouver une autre qui lui correspond mieux.

Si vous ne pouvez pas encore acquérir l’album, des extraits sont disponibles sur SoundCloud.