Le Street Art Project de Google expose plus de 10.000 oeuvres urbaines

google-street-art-project

Le Street Art Project est à l’honneur chez Google !

Chez Open Minded, on aime vous parler de street art, que ce soit pour l’encenser ou l’accuser, on est concerné par la street culture et le street-art en fait plus que partie, non ?

Que tu sois né avec ton mac sur les genoux ou que, pour toi, tablette rime encore avec chocolat, tu ne peux nier la qualité de l’ultra-connectivité quant à la profusion de l’information. Sonneries, vibrations et pépiements sont autant de nouveaux bruits qui te préviennent que sur la planète web, ça balance, ça se bouscule, et ça tourne plus vite que dans une cour de lycée. Ne reste pas sur ton canapé les bras croisés à te lamenter de ne pas être informé du dernier kilo de je-sais-même-pas-qui, ou du clash twittos sur l’efficacité d’une quenelle; on s’en charge pour que tu restes à la page. Le web en deviendrait presque plus ouvert que ton esprit.

Focus sur le « Street Art Project » de Google. Hmm, première question, mais qu’est-ce que c’est ?

C’est tout simplement le plus grand mur de graff web jamais conçu, un espace où tous les tags que vous voyez en milieu urbain sont réunis, de Berlin à Paris en passant par Malmo en Suède, de Gaza jusqu’à New-York sans oublier Tokyo et Londres.

Bref, vous l’aurez compris maintenant, Google offre un support virtuel à tous les street artists.

Sur la plateforme StreetArt,  vous pouvez visiter les rues de Paris en ayant une approche totalement différente et écouter les murs qui vont communiquer avec vous pour vous transportez dans leur univers incroyable.

À LIRE :   New York City sous l’objectif de Matt Weber

Paris-street-art1

Paris-street-art2

 

Deux ans après sa création, Google Art Project répertorie plus de 3.500 artistes dont un grand nombre d’amateurs. A cela, s’ajoute plus de 80 partenaires ( des musées, des associations, des collectifs locaux…) et depuis le mardi 17 mars , plus de 10.000 œuvres street.

Les objectifs de l’institut n’ont toujours pas évolué.

Premièrement, la préservation de cet art éphémère est primordiale culturellement parlant mais le vrai but de ce projet reste de pousser les internautes à découvrir cet art peu connu (oui, ce n’est pas facile de s’offrir un tour du monde pour admirer des œuvres.)

Deuxièmement,  le Google Art Project se veut une vitrine pour aider les artistes à faire leurs propres promotions – ce qui est difficile quand leur passion les fait rentrer dans l’illégalité. Grâce à Google, ils ont la possibilité de numériser leurs œuvres et de les rendre immortelles.

Encore une fois merci GOOGLE !

street-art

Et, parce que Open Minded est une grande famille dont vous faites partie chèr(e)s lecteurs, on vous lâche les dernières news.

Trois artistes renommés de street art vont réaliser chacun une œuvre en live à Paris, à Berlin et à Los Angeles. Pour Paris, c’est la célèbre KASHINK, qui réalisera l’œuvre!

Pour le moment aucune info sur la date ni le lieu mais stay tuned .

Kashink-street-artist

Promis dès qu’on a plus de nouvelles, on vous les lâches donc restez focus !