L’histoire des deux femmes les plus jeunes dans le couloir de la mort

couloir de la mort

Elles ont renommé le couloir de la mort, le couloir de la vie.

Vendredi soir, lors du prime time de l’émission d’investigation américaine 20/20, les deux plus jeunes femmes dans le couloir de la mort ont été interviewées et leur témoignage fait froid dans le dos.

Emilia Carr et Tiffany Cole, 30 et 33 ans ont été condamnées pour meurtre, respectivement en 2011 et 2008 et clament leur innocence depuis, cloîtrées ensemble derrière les barreaux de leur cellule commune.

Emila Carr est la plus jeune femme des Etats Unis à avoir été condamné à la peine de mort, en 2011. Accusée du meurtre de Heather Strong, elle est enceinte de 8 mois au moment des faits. Avec l’aide d’un ami, elle aurait tué cet homme marié et sans encombres avant d’enfermer son corps dans un sac plastique et de le placer dans un garage.

La jeune femme n’en finit plus de clamer son innocence  – elle raconte qu’elle est partie avant que Heather Strong soit tué – et essaye de montrer qu’elle a changé depuis que sa sentence est tombée : « Je n’ai plus touché d’herbe depuis six ans. On apprécierait ce genre de choses aujourd’hui » confie-t-elle, mais le plus dur pour elle reste qu’elle n’a plus le droit de voir ses enfants depuis les faits » Je pense à eux chaque jour. »

couloir

L’histoire de Tiffany Cole est encore plus incroyable.

En 2008, elle est condamnée à la peine de mort pour un double meurtre en Floride : avec trois amis, elle aurait enterré un couple vivant. Lors de son procès, des photos d’elle et de ses complices en pleine débauche dans une limousine ont été dévoilées aux douze membres du jury et neuf d’entre eux l’ont envoyé dans le couloir de la mort.

À LIRE :   [Soirée 15/12] LA VILLETTE ENCHANTEE: Solo Cheval w/ Sam Tiba, AZF & Parfait

Pour sa défense, la jeune femme âgée de 26 ans au moment des faits a fait une déclaration invraisemblable :  » Oui, j’ai aidé à creuser. Mais je ne savais pas que le but était d’enterrer les victimes. »

Depuis quatre ans, les deux femmes vivent 24/24h ensemble dans une cellule et elles ne prennent l’air que trois fois par semaine pendant deux heures, dans un espace fermé.

Pourtant et parce qu’elles savent plus que les autres que l’espoir fait vivre – elles ont rebaptisé le couloir de la mort, le couloir de la vie.

A la question légitime de la journaliste « Avez-vous déjà pensé que vous pourriez ne jamais partir d’ici? », elles répondent en chœur : « Non ! Vous ne pouvez pas penser comme ça. Vous ne pouvez pas avoir cette mentalité, car cela signifie que vous avez déjà trouvé la mort. »

Lors de cet interview exclusif, les deux femmes ont également dénoncé la précarité et l’inégalité du système carcéral américain« nous sommes tous des gens qui appartiennent à une minorité ou n’ont pas d’argent. Malheureusement, l’égalité ici est une illusion»

Emilia Carr et Tiffany Cole ont décidé de faire appel et espèrent finir leur peine en prison : « ce n’est pas fini. Dans notre monde, il existe de l’espoir et le pardon. » Voilà qui est dit.

 


World News Videos | US News Videos