L’amour de la bouffe est plus fort que tout

pizza

On a tous la même passion dans la vie : manger.

Au détour d’Internet, j’ai lu la dernière fois qu’on avait trouvé l’élu(e) de notre coeur si on ressentait la même chose quand on le/la voyait que lorsque on apercevait de la bouffe arriver dans notre direction.

Personnellement, j’ai déjà été éperdument amoureuse pour oublier l’effet d’une Sushi Box sur mon coeur mais ce ne fut qu’un sentiment éphémère : rien ne représente mieux l’amour de la bouffe pour moi qu’un Salmon Roll fondant dans ma bouche – ou un gâteau au chocolat coeur coulant caramel beurre salé – * insérez votre plat préféré*
sushi

Du coup, ce midi, en « dégustant » ma barquette surgelée Picard spéciale « personne vivant en dessous le seuil de pauvreté », je me disais que je ne respectais par mon amour de la bouffe – et ça me tue à petit feu, chaque midi que Dieu fait. Du coup, j’ai demandé de l’aide à Google pour qu’il me redonne l’envie, qu’il attise la curiosité de mes papilles, trop longtemps persécutées.

Quel n’a pas été mon bonheur de découvrir les rayons « food », « pornfood » , « sugar food » de Pinterest – moi qui croyais que ce site était exclusivement destinée pour les blogueuses de Do It Yourself – oh wait…

Pourtant, la perle de cette sélection à regarder si et seulement si vous avez le ventre plein, je l’ai trouvé dans l’Amérique 2.0 – ces génies de la junk food ne me décevront jamais.

À LIRE :   Appli Hater : et si l'art de détester permettait l’amour ?

bouffe

 

« La bête » comme elle est surnommée est une tour de 30 centimètres de haut composée exclusivement de pancakes qui vous fait passer du petit-déjeuner au brunch en quelques étages. Les cinq premières couches sont réservées au sucre ( banane, chocolat, noisettes, crème, vanille, sirop d’érable…) , les couches du milieu font office de plat principal à grands coup de saucisson, de fromage, de tomates, et de poulet mayo et chaque extrémité de « la bête » est recouverte d’une couche épaisse de sauce BBQ et de sauce italienne. Qui dit mieux ?

Pour le reste, on vous a dégoté le meilleur du classique et rien a été laissé au hasard ni les sushis fondants, ni les cookies maison au M’m’s ni même le cheesecake à la fraise revisité qui vous fera regretter votre aversion pour les fruits – mélangés à la crème pâtissière fraîchement remontée, personne n’a jamais trouvé à y redire.

Sur ces belles paroles, je vous laisse admirer ce que la gastronomie ne pourra jamais battre : l’amour de la bouffe bien fat.

cheesecake fraise  chocolate cake  cookie m&ms  omelette
sandwiche