Porne, les prostituées comme reflet de la société

porne-prostituee-societe-photographie

La société autrichienne vue à travers le sexe avec Porne

La photographie permet de pouvoir montrer la société sous des angles totalement différents. Avec son projet, Porne, qui signifie prostituée en grec ancien, Alessio Maximilian Schroder donne une nouvelle vision de la société autrichienne à travers le sexe et ses dérives.

Alessio Maximillian Schroder a toujours aimé utiliser la photographie pour regarder les sujets sociaux et politiques des pays d’Europe de l’Est tel que la Hongrie et la Serbie. Il a réalisé de nombreux projets dans ces pays en essayant toujours d’angler son sujet sur des thèmes sociaux qui le préoccupent.

Après un premier passage en Autriche entre 2004 et 2008 pour ses études à Vienne, il y revient à partir de 2010. Il décide d’explorer la capitale d’un autre œil que ce qu’il y a déjà pu avoir. Il veut voir la capitale autrichienne à travers les prostituées, le projet Porne est né.

porne-prostituee-societe-photographie

Alessio Maximillian Schroder veut étudier la société autrichienne, et la culture germanique en général, par le sexe. Et afin de travailler en immersion, il a décidé d’être en relation constante avec ce milieu de la nuit et a fait appel aux prostituées.

À LIRE :   L’Amérique à l’état brut

porne-prostituee-societe-photographie

Pour Porne, il a regardé- durant des journées entières- des prostituées sur internet… Il l’est a également appelée pour expliquer sa démarche, certes peu orthodoxe, mais qui part de l’intention d’explorer la société.

Il a réalisé les clichés des prostituées,  avec les poses de leur choix, mais elles devaient toujours fixé l’appareil photo. C’est sa manière de montrer la commercialisation de la sexualité comme une métaphore des relations sociales.

porne-prostituee-societe-photographie

Les prostituées posent simplement et docilement dans des lieux qui peuvent aller de l’intime à un lieu commun. Il y en a pour tous les goûts, de tout âge et de toutes couleurs. Il a pris des photos de leur corps comme portrait.

Les prostituées sont le réel reflet de la société et par ce projet Porne, long de trois et demi, Alessio Maximillian Schroder montre à travers cette série les préférences des clients par des femmes au regard dans le vague et sans émotion… Reflet du sexe pour le sexe auquel s’adonnent les clients et la société en général.

porne-prostituee-societe-photographie

porne-prostituee-societe-photographie

porne-prostituee-societe-photographie

porne-prostituee-societe-photographie