Longchamp, une collection SS 2015 qui laisse à désirer

Longchamp-a-craqué

Le sportswear on connaissait, le sportswear vu par Longchamp… On préfère oublier.

On leur accorde, la marque Longchamp a plus de 65 ans et par conséquent pas mal de collections à son actif mais ça n’excuse pas tout. Openminded vous donne son avis sur cette collection estivale dévoilée sur le thème « sportswear ». Sportswear, l’idée n’était pas bête et on soulignera même l’effort des stylistes sur le prêt-à-porter, c’est dire !

En effet, Longchamp joue sur le décalage : des coupes sophistiqués associées à l’utilisation d’un textile sport ou encore des coupes sports associées à des textiles sophistiqués, bref un beau mélange. Ajouté à cela quelques imprimés léopards qui donnent un côté plus jeune à cette marque que l’on range souvent dans une case, c’était bien joué.Longchamp-a-craqué

Longchamp-a-craqué

Mais peu à peu, en découvrant la collection entière, lorsque l’on s’est rendu compte du reste, on a décidé de laisser Longchamp dans la case où on l’avait rangé, c’est-à-dire… Bien loin de nos idéaux vestimentaires.

On découvre alors une collection de chaussures improbables : c’est plat et c’est le cas de la dire. De la corde, du cuir, aucun talon, peu de forme : en somme une ré-interprétation douteuse de l’espadrille… Trop pour nous, trop pour nos yeux et trop pour nos cœurs qui ne jurent que par les sneakers (ou presque). Non, vraiment, on n’a pas compris. Ce qu’on n’a pas compris non plus, c’est l’imprimé « beans » rose et bleu. Manque de moyens chez les stylistes ou goût douteux ? Bref, on s’est vraiment demandé qui avait validé le concept.

Longchamp-a-craqué

Trèves de chaussures, nos yeux se sont ensuite arrêtés sur le Pliage, parce que oui, Longchamp nous a sorti d’autres pépites…

Déjà, à la base, on peut pas dire qu’on soit fan, mais là… Des nœuds de marin, de quoi nous donner la nausée, le mal de mer, bref la gerbe. La forme ne bouge pas, tout semble identique au premier modèle d’il y a 20 ans mis à part son design, trop peu réfléchi pour nous. Longchamp voulait miser sur le moderne, sur le sportswear, surfer sur la tendance, c’est malheureusement selon nous un pari subtilement raté.

Longchamp-a-craqué