L’album du jour de The Stooges en hommage à Scott Asheton

Youtube Follow Openminded

scott-asheton-the-stooges

Scott Asheton est mort. Vive Scott Asheton !

La musique. Depuis les premiers instants de notre humanité jusqu’à nos dernières conneries, elle a toujours été là. D’abord classique sans la moindre explication et, aujourd’hui, vue comme à la pointe de la technologie et pour laquelle certains ne sont pas encore prêts, il ne se passe pas un jour sans que l’on ne soit exposé à elle. Synchronisée pour coller à une pub ou simplement diffusée pleine balle par ce voisin qui ferait mieux de revoir sa culture, elle est là. Mais, chez Open Minded, on frappe le voisin et on emmerde la pub pour se tourner vers des artistes qui méritent d’être connus. Voila donc un album, un artiste, un choix parmi tant d’autre qu’on aurait pu faire, une option qui sera notre album pour la journée. De quoi lutter face aux conneries de la SNCF, de la RATP et de toutes ces autres erreurs que notre monde refait chaque jour. Bref, aujourd’hui on part avec The Stooges et leur album éponyme en hommage à Scott Ashelton.

Vous l’aurez compris, l’album d’aujourd’hui est un hommage que l’on rend à un certain Scott Asheton, batteur de son état. Surnommé Rock Action par ses comparses, Scott faisait partie, aux côtés de son frère Ron, Dave Alexander et d’un certain Iggy, des membres fondateurs d’un groupe qui allait changer la musique punk : The Stooges.
On presse le champignon de la DeLorean en direction de l’année érotique : 1969. Les comparses lâchent leur premier LP qui vient placer le groupe et sa puissance dans la musique de l’époque. Ça s’ouvre sur guitare sous wah-wah avant de partir dans un morceau 100% guitare qui donne naissance au son stoogien à la rencontre de tout ce qui se faisait dans les garages de l’époque. On est totalement plongés dans l’univers des gars du Michigan. Gros riffs assassins et solos intemporels qui ont fait de cet album et de certains titres de véritables chefs d’oeuvre qui, encore aujourd’hui, sont reconnus pour leur impact. La voix d’Iggy Pop fait le reste pour transcender la chose avec le désormais célèbre I Wanna Be Your Dog. Le morceau sera repris par les Sex Pistols et deviendra un véritable hymne. La France a Rouget De Lisle et le punk a les Stooges. Le reste de l’album est à l’image des deux premiers titres : simplement parfait.

Pour ta culture musicale et pour briller en soirée avec tes amis tatoués et pourquoi pas avec ces connards de skateurs, The Stooges est la pierre angulaire du punk. Rebelle toi.

Open Minded × 10TPW jouent dans ton garage.