Homeless vision art by Lee Jeffries


mélancolie main

Lee Jeffries le photographe sans frontière

Salutations jeunes âmes affamées de connaissance et de beauté. Tu démarres cette semaine comme beaucoup avec un sentiment de routine en espérant découvrir quelque chose de nouveau,  comme une nouvelle rencontre, une nouvelle expression culte de la télé-réalité à la bisous de moi ou un nouveau type de projectile à balancer sur ton voisin.

Ce sentiment de découverte te turlupine et comme chaque jour ta soif de beauté ne fait que grandir. Heureusement pour toi, il y a une nouvelle vague de beauté qui déferle et aujourd’hui la vague s’appelle Lee Jeffries.

Lee Jeffries est un photographe anglais, comme tout un chacun dans ce monde devenu un flot d’images continu à la Instagram, où chacun poste ça vie comme on écoute une musique, il a commencé par faire des #instasport, dans le milieu notamment du football professionnel. Il faisait les manifestations sportives dans son ensemble, il était à cette époque comme un photojournaliste.

Mais il n’acquis vraiment ses lettres de noblesse en tant qu’artiste dans le domaine du flash que lorsqu’ il rencontra une sans abris dans les rues de Londres. Doucement, je vous vois venir, ce n’est pas une histoire à la Cendrillon ou autre histoire qui finis au Sofitel.  Donc une rencontre tout ce qu‘il y a de plus amicale. Et cette dernière donc a bouleversé notre jeune artiste qui a revu sa position sur ces marginaux qui errent dans nos rues. De là commence son changement au niveau de l’approche artistique, ces sans-abris deviennent le sujet de son art. Les modèles de ses photographies sont des sans-abris rencontrés en Europe et aux Etats-Unis.

 

La puissance décelée dans ses photos tente d’honorer ces gens et non de les prendre en pitié. L’artiste essaye de rendre ces portraits aussi intimistes que possible, en connectant chaque personne individuellement, afin de capturer la « vrai émotion » de ces « lost angels ».

Lee Jeffries a fait un pas dans leur monde et espère que les spectateurs de son art réaliseront que ces sans-abris sont tout comme nous, des êtres humains.

chapeau barbe blanche indi jeune black jeune fille manchester rides bob un seul oeil vieille black vieux barbe vieux chinois

Pour en voir plus de Lee Jeffries voilà son site concernant les Homeless ici