Les types qui te slatchent sur Tinder

Tinder-rencontre-match Fail

 

On t’a déjà dit que tu étais belle ? Ah bon tu trouves ? Non c’était juste une question. Tinder

Que tu sois né avec ton mac sur les genoux ou que, pour toi, tablette rime encore avec chocolat, tu ne peux nier la qualité de l’ultra-connectivité quant à la profusion de l’information. Sonneries, vibrations et pépiements sont autant de nouveaux bruits qui te préviennent que sur la planète web, ça balance, ça se bouscule, et ça tourne plus vite que dans une cour de lycée. Ne reste pas sur ton canapé les bras croisés à te lamenter de ne pas être informé du dernier kilo de je-sais-même-pas-qui, ou du clash twittos sur l’efficacité d’une quenelle; on s’en charge pour que tu restes à la page. Le web en deviendrait presque plus ouvert que ton esprit.

Cela fait exactement 366 jours et 22 heures que tu n’as pas pénétré ton prochain, et que tu te dis qu’il va falloir trouver une solution autre que la relation payante car ça fait autant de jours que tu es au chômage. Suite à ce genre de réflexions, n’importe quel homme ou femme normalement constitué(e) commence à se pencher vers les sites (et autres outils) de rencontre, tout en privilégiant accessoirement ces nouvelles applications gratuites. C’est là qu’intervient Tinder.

Tinder, c’est ce genre d’applications au but très simple : trouver rapidement un plan « je rentre dans toi, et vice versa »  sans se poser trop de questions … sauf quand tu tombes sur des personnes complètement névrosées qui, en plus d’être à deux doigts du suicide, ont la vanne super facile; là, ça devient direct plus compliqué. Focus sur ce florilège de conneries trouvées sur le web :

Tinder-rencontre-match Fail Tinder-rencontre-match Fail Tinder-rencontre-match Fail Tinder-rencontre-match Fail
Tinder-rencontre-match Fail Tinder-rencontre-match Fail Tinder-rencontre-match Fail Tinder-rencontre-match Fail Tinder-rencontre-match Fail

Encore plus de schlatch/blarf et autres vannes gratuites sur Les pépites de Tinder