The Weeknd – Kiss Land, album de la maturité ?

the weeknd

The Weeknd – Kiss Land

The Weeknd, de son vrai nom Abel Tesfaye, était un parfait inconnu il y a encore 3 ans. Mais ça, c’était avant. Tout a changé au premier trimestre 2011 pour le crooner de Toronto lorsque Drake, aka Monsieur Tout-ce-que-je-touche-devient-de-l’or, décide de lui donner un « petit » coup de pouce en diffusant sur son blog la première mixtape de celui qui allait devenir l’idole de toutes les filles de 15 ans et plus, « House of Ballons ».

À partir de là le tour était joué : Monsieur Tout-le-monde devenu star naissante du R’n’B enchaine les succès avec les sorties des mixtapes « Thursday » puis « Echoes of Silence », à quelques mois d’intervalle. L’heure de la consécration arrive vite pour le petit prodige canadien avec la sortie de « The Trilogy », compilation de 3 disques regroupant les 3 projets remasterisés. Certes, c’est cool de profiter de son succès pour monétiser de la musique initialement gratuite, mais les fans de la première heure – dont je fais partie – en attendaient un petit peu plus.

Une attente qui s’est concrétisée la semaine dernière avec la sortie de « Kiss Land », nouvel album de celui qui a la voix la plus douce de la décennie.  The Weeknd signe ici un succès indéniable, s’offrant même la présence des plus gros sourcils du rap game (on parle bien évidemment de Drake) et des remixes signés Pharrell et Kavinsky, rien que ça, pour la version deluxe. Kiss Land est une réussite qui se fond à merveille dans l’univers artistique de The Weeknd et qui confirme que le petit n’est pas un vulgaire phénomène de mode. Avancez jusqu’à la case super star.

C’est cadeau, découvrez ci-dessous le morceau Royals de la très jeune Lorde remixé par The Weeknd :