Gold Panda – Half of where you live

gold panda nouvel album

Half of where you live, le nouveau LP de Gold Panda

Pretium Doloris. Le prix de la douleur. Selon la loi, quand un crime est commis envers quelqu’un, un expert est désigné pour calculer l’équivalent en argent de la souffrance endurée. Et ce bonhomme en question est payé par les compagnies d’assurance qui avancent les dommages et intérêts aux victimes. Il fait donc de son mieux pour que ce pretium doloris soit au plus bas. L’argent n’a pas d’odeur mais dans ces cas là il a un goût amer. J’imagine que cet article de loi n’a pas été mis en oeuvre pour les Amérindiens, les Canaques, les Arméniens, les Syriens et j’en passe. J’imagine que ce pognon ne remplace pas un oeil, une soeur, un amour propre, une faculté motrice. J’imagine que dans ce genre de situations, l’argent ne fait pas le bonheur. On ne peut pas se mettre dans la peau de ces gens là. Que ce soit la victime, le coupable, l’homme/la femme qui détient l’ultime pénitence sous sa plume, le vrai prix à payer. On vit dans une société basée sur l’argent alors qu’on est des putains d’amas de chaires pleins à craquer d’émotions, de pensée et de pulsions. Y’as un truc qui cloche dans ces soit-disant valeurs qu’on nous fout dans le crâne. La Terre est ronde et on veut que tout soit carré.

La suite de l’article sur The Chemistry Magazine !