RONNIE FIEG, LE NOUVEAU PRINCE DE LA SNEAKER

ronnie fieg sneaker
Prince de la sneaker

Ronnie Fieg – Prince de la sneaker

Ronnie Fieg n’est pas un américain pour rien. Son histoire mériterait une adaptation chez Walt Disney. Mais c’est surtout un style et un businessman très avisé. Cela fait quelques temps que tout ce qu’il touche se transforme en or, Midas style. Que cela soit avec Asics ou New Balance, toutes les collaborations du new-yorkais sont sold-out en moins d’une journée. Oui, parce qu’elles sont surtout démentes. Retour sur un styliste qui a su se démarquer.

new balance ronnie fieg
New Balance by Ronnie Fieg

Ronnie n’est, au début, pas très différent de vous et moi. Il a grandi dans le Queens et s’est trouvé un job à 15 balais pour gagner un peu de sous. Sauf qu’ il n’est pas allé travailler chez WalMart ou Burger King : le kid s’est orienté vers David Z. Cette boutique est réputée à New-York pour ses sélections de chaussures – des New Balance aux Asics en passant par des Vans. Pendant près de 15 ans, Ronnie Fieg (à ne pas prononcer « figue » s’il vous plaît) a grimpé les échelons petit à petit. Passant d’un stock-boy à manager en quelques années, le styliste a su surtout observer les différentes modèles qui sortaient et a su comprendre ce qui plaisait aux gens. Il a analysé le running-game et c’est ce qui fait la différence avec la plupart des stylistes actuels.

À LIRE :   Gemma Louise Ward ou wardette, la magicienne au feutre noir.

La suite de l’article sur Ronnie Fieg à retrouver sur SurlMag !