Les champignons ne sont pas hallucinogènes pour que les humains les consomment

Le pire prédateur, c’est l’homme

Comme tu peux t’en douter, les champignons ne sont pas devenus hallucinogènes pour que les humains se mettent à les consommer. Des chercheurs pensent avoir compris pourquoi certains champignons se sont mis à produire une substance hallucinogène. Elle servirait en réalité pour les champignons de véritable mécanisme de survie. À l’heure actuelle, on retrouve plus de 100.000 espèces de champignons qui se distinguent par des caractéristiques insolites. C’est le cas des fameux « champignons magiques« .

champignons
© Chercheurs de vérités

Ces spécimens produisent des substances hallucinogènes entrainant des troubles sensoriels ainsi que des symptômes plus généraux. La substance la plus connue est la psilocybine. « Quel est le rôle de la psilocybine dans la nature ? », relève Jason Slot qui a dirigé les recherches. Ce type de phénomène se produit généralement dans la nature en réponse à des facteurs de stress ou des opportunités apparaissant dans l’environnement.

À LIRE :   Les champignons hallucinogènes : la drogue la moins dangereuse ?
champignons
MCE TV

Cette substance coupe l’appétit des insectes, et les champignons l’auraient développés dans un environnement comportant de nombreux insectes mangeurs de champignons. Mais une fois dans l’organisme humain, la psilocybine atteint un neurotransmetteur particulier et perturbe son fonctionnement. La théorie de cette équipe américaine pourrait ainsi les « orienter vers d’autres molécules pouvant être utilisées pour traiter les troubles liés au cerveau« , conclut Jason Slot.

champignons
© ULYCES

La psilocybine leur a donc servi de mécanisme de survie… du moins face aux insectes ! Face aux humains, elle les a conduit vers un intérêt tout particulier pour les champignons : une défonce hors normes.

Source : Maxi Sciences

Par NBD.